Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les aspirations, Les besoins et préoccupations de la gente féminine au centre d’une grande rencontre qu’organise la ministre Euphrasie YAO le 11 février
Publié le vendredi 29 janvier 2016  |  Abidjan.net
Passation
© Abidjan.net par Marc Innocent
Passation de charge au ministère de la solidarité et de la femme: Anne Ouloto passe le flambeau à Mariatou Koné et Euphrasie Yao
Vendredi 15 Janvier 2016. Abidjan. La passation de charge au titre du Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant a eu lieu ce jour entre les ministres Anne Ouloto (Sortant), Euphrasie Yao et Mariatou Koné. Ces dernières sont respectivement en charge de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant , et de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des victimes.
Comment




A l’initiative de la ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Euphrasie YAO, une grande rencontre de toutes les femmes de Côte d’ Ivoire en général et particulièrement celles de la Société Civile, des femmes leaders et des membres du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’ Ivoire, se tiendra le jeudi 11 février 2016 à la Salle Félix Houphouët BOIGNY du District d’ Abidjan, au Plateau.

Cette rencontre sera l’occasion pour la ministre d’échanger avec les femmes de Côte d’ Ivoire sur les défis et priorités actuels et futurs. Elle se veut une véritable séance de partage de la vision du Ministère. Euphrasie YAO profitera de cette rencontre pour recueillir les aspirations, les besoins et préoccupations de la gente féminine à l’effet de les traduire en actions gouvernementales.

La ministre voudrait dans le cadre d’une planification stratégique participative, créer un partenariat Ministère-population féminine, solide et rentable pour le bien être des populations de Côte d’Ivoire.

Elisée B.
Commentaires


Comment