Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Diocèse de Yopougon: Mgr Laurent Mandjo a fait ses adieux
Publié le mardi 2 fevrier 2016  |  Notre Voie
Comment




Mgr Laurent Mandjo, évêque de Yopougon, a démissionné ou a renoncé à sa charge pastorale, le 28 novembre 2015, pour non seulement avoir atteint la limite d’âge mais aussi pour des raisons de santé. Une messe d’action de grâce a donc été dite en son honneur, le samedi 30 janvier 2015, à la Paroisse Saint-Laurent de Yopougon-Kouté, pour consacrer son départ officiel à la retraite, après 33 ans d’épiscopat passés à la tête du diocèse, tout en louant Dieu pour ses biens faits.

Le prête Hilaire Yao, secrétaire du Nonce apostolique dans son allocution d’ouverture a donné les nouvelles. «Nous voici ici rassemblés, vos amis, vos frères, vos enfants et vos parents pour célébrer la grande messe d’action et de reconnaissance pour vos 33 ans d’épiscopat à la tête du diocèse de Yopougon», a-t-il indiqué. Avant de dire que Mgr Laurent Mandjo est un pasteur infatigable.

Pour sa part, Mgr Laurent Mandjo, évêque émérite du diocèse de Yopougon, a tenu à dire merci sans pour autant ignorer la reconnaissance de la communauté catholique de Yopougon. «Cette messe d’action de grâce est le signe d’attachement à ma personne», a-t-il déclaré. Il souhaite que les fidèles prient constamment pour lui.

Quant à Félix Essis, diacre permanent du diocèse, il demande pardon à ceux à qui l’évêque émérite de Yopougon a fait du tort afin qu’il ait une retraite apaisée et méritée. «De 1982 à 2016, nous avons accompli de grands progrès pour notre diocèse», s’est-il réjoui.

Cette messe d’action a été marquée par la présence du Nonce apostolique, Mgr Joseph Spiteri, Mgr Alexis Touably, évêque du diocèse d’Agboville et président de la Conférence épiscopale des évêques catholiques de Côte d’Ivoire, de Mgr Marie-Daniel Dadiet, archevêque métropolitain de Korhogo, Mgr Ignace Bessy Dogbo, évêque du diocèse de Katiola, etc. Tous ont bien voulu apporter leur soutien au fondateur du diocèse de Yopougon Mgr Laurent Mandjo, à qui succède Mgr Jean Salomon Lézoutié.

Les prêtres qui ont été ordonné par Laurent Mandjo, les fidèles qu’il a mariés, baptisés, confirmés, etc., ont également honoré de leur présence cette cérémonie.

Laurent Akran Mandjo est né le 5 novembre 1940 à Songon, village de Yopougon, dans le district d’Abidjan. Nommé premier évêque du diocèse de Yopougon, le 08 juin 1982, par le Pape Jean-Paul II, Mgr Laurent Mandjo a été consacré le 18 septembre de la même année par Mgr Bernard Yago, archevêque d’Abidjan, assistés de Mgrs Justo Mullor Garcia et Bernard Agré. Pour la prêtrise, c’est encore Mgr Bernard Yago qui l’a ordonné, le 11 juillet 1971, au sein du même archidiocèse. De 1978 à 1982, il effectue ses études de Droit canonique à l’université Pontificale urbanienne à Rome, où il obtient un doctorat en droit canonique, grâce à une thèse intitulée «L’éducation chrétienne des jeunes en Côte d’Ivoire à la lumière du magistère récent de l’Église». En 2002, il est élu président de la Conférence épiscopale de Côte d’Ivoire. Il va occuper ce poste jusqu’en 2008. Sa devise est : « Servir et non être servi », « Non ministrari sed ministrare », citation tirée de l’évangile selon Mathieu (Mt, 20, 28).

Christian TIONY
(Stagiaire)
Commentaires


Comment