Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa: le Pasres renforce les capacités des doctorants
Publié le mardi 2 fevrier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Le
© Autre presse par DR
Le PASRES organise un atelier de formation à l`Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa
Le programme d`Appui Stratégique à la Recherche Scientifique en Côte d`Ivoire (PASRES) a organisé un atelier de formation les les 26 27 et 28 Janvier 2016 à l`Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa sur la Rédaction d`un Projet de recherche.
Comment




Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a organisé du mardi 26 au jeudi 28 janvier 2016 à l’Université Jean Lorougnon Guédé (UJLG) de Daloa, une session de formation des doctorants et enseignants-chercheurs de ladite université à la rédaction d’un projet de recherche scientifique. Lors de l’ouverture de cette session Dr. Sangaré Yaya, Secrétaire exécutif a justifié l’organisation de cette formation. Il a indiqué que le Pasres est un fonds ivoiro-suisse de financement des projets de recherche scientifique, mis en place en 2007 dans le cadre de la coopération ivoiro-suisse. De 2008 à ce jour, le Pasres a financé 160 projets de recherche scientifique au profit des chercheurs des Universités et Centres de recherche de la Côte d’Ivoire et 2 projets au profit d’ONG intervenant dans la lutte contre la pauvreté. Parmi nos lauréats, porteurs de projets et boursiers, quatre (04) sont des enseignants-chercheurs de l’UJLG de Daloa. Dr Sangaré Yaya a souligné que face aux difficultés d’accès au financement des projets de recherche que rencontrent les chercheurs du pays, il leur est apparu opportun de renforcer leurs capacités à la rédaction de projets de recherche finançables. Le présent atelier de formation consacré à la ’’Rédaction d’un projet de recherche scientifique’’ répond à ce besoin et vise particulièrement à accroître les chances des chercheurs de l’UJLG à mobiliser des financements auprès des bailleurs de fonds pour la réalisation de leurs projets. De par son expérience de bailleur de fonds, il dit s’être rendu compte que les chercheurs ivoiriens éprouvent d’énormes difficultés à présenter des projets scientifiques « finançables ». Les projets qui leur parviennent sont pour plus de 75% mal rédigés et ne peuvent, dans ces conditions, être retenus pour financement. C’est donc pour remédier à ces lacunes qui handicapent nos chercheurs dans la recherche de financement que le Pasres a jugé opportun d’organiser des ateliers à leur intention pour renforcer leurs capacités de rédaction de projets de qualité. De façon générale, cette formation a visé pendant trois jours à renforcer les capacités des jeunes chercheurs en matière de rédaction de projet de recherche. De manière spécifique, il s’agissait de renforcer les capacités des étudiants à la rédaction et à la présentation d’un projet de recherche pour une recherche de financement ; renforcer les capacités des étudiants à une démarche méthodologique adaptée à l’élaboration de projet de recherche ; renforcer les capacités des étudiants au remplissage des formulaires d’appels à projet.

Olivier Guédé
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3576 du 2/2/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Le
© Autre presse par DR

Le
© Autre presse par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment