Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les décideurs de l’AMPI, l’Initiative Africaine sur les Politiques de Services Financiers via la téléphonie mobile, ont tenu leur 4ème table ronde les 4 et 5 février 2016 à Dakar
Publié le samedi 6 fevrier 2016  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par MC
Ouverture de la Table Ronde des Leaders de l`Initiative africaine sur les politiques de services financiers via la téléphonie mobile (AMPI), à Dakar
La Quatrième Table ronde des leaders de l`initiative africaine sur les politiques de services financiers via la téléphonie mobile (AMPI) a été ouverte, à Dakar, sous la présidence effective de Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque centrale des États de l`Afrique de l`ouest (BCEAO).
Comment




La quatrième table ronde des Leaders de l'Initiative Africaine sur les politiques de services financiers via la téléphonie mobile (AMPI), co-organisée par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Alliance pour l'Inclusion Financière (AFI), s'est tenue les 4 et 5 février 2016 à l'hôtel Radisson Blu de Dakar.

La rencontre a regroupé une centaine de participants provenant de vingt-deux (22) pays africains, comprenant notamment des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de Banques Centrales, membres de l'AFI, des représentants des Etats africains, des secteurs bancaire et de la microfinance, des fournisseurs de services de paiement ainsi que des partenaires au développement.
L'AMPI dont la présidence était assurée depuis février 2014 par Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la BCEAO, est une plate-forme autour de laquelle les membres africains de l'AFI se sont réunis afin de rechercher des solutions pour mieux promouvoir les services financiers par la téléphonie mobile en Afrique. Cette rencontre était par ailleurs une nouvelle occasion pour ces décideurs, qui ont en commun la volonté d'améliorer l'inclusion financière, de partager leurs expériences et d'échanger des informations utiles.

Dans son allocution d'ouverture, le Gouverneur de la BCEAO a mis l'accent sur la recherche de solutions aux préoccupations de la plupart des pays africains pour le renforcement de l'inclusion financière via les technologies numériques. Il s'agit notamment de la coopération entre régulateurs dans les domaines de la promotion des services financiers transfrontaliers et des transferts des migrants, de l'interopérabilité des plates-formes, et de l'intégration de ces services digitaux dans le secteur de la microfinance.

A cet égard, il a exhorté les participants à mettre en œuvre des politiques qui valorisent le potentiel inclusif de ces nouveaux modes de paiement, de définir des cadres appropriés pour une surveillance efficace des risques émergents.

Monsieur Stefan NALLETAMBY, Vice-président par intérim de la Banque Africaine de Développement (BAD), représentant le Président de cette Institution, a partagé la nouvelle vision de la BAD à savoir : « Nourrir, électrifier, intégrer, industrialiser l'Afrique et assurer le bien-être des populations africaines ».

La BAD envisage de nouer un partenariat stratégique avec l'AMPI, dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds africain pour la finance digitale dont le rôle sera de soutenir les innovations destinées à promouvoir l'inclusion financière en Afrique. Il s'agit d'un Fonds de 30 millions de dollars américains, financé notamment par la Fondation Gates.

Au nom du Président de la BAD, Monsieur NALLETAMBY a félicité le Président de l'AMPI qui n'a ménagé aucun effort pour porter très haut le flambeau de l'AMPI. Cette ambition s'est traduite dans l'UEMOA par la mise en place d'un cadre réglementaire propice au développement des services financiers via la téléphonie mobile et une forte progression du nombre d'utilisateurs qui est passé de 10 à près de 21 millions en 2015. Plus de 30 initiatives d'offres des services financiers via la téléphonie mobile impliquant des banques, des institutions de microfinance, des opérateurs de téléphonie mobile animent le secteur financier de l'Union.

Les participants ont échangé sur des problématiques clés au cœur des préoccupations de la plupart des pays africains qui souhaitent intégrer davantage d'hommes et de femmes dans le système financier formel, notamment les populations les plus démunies et réduire ainsi la pauvreté sur le continent.

L'un des temps forts de la rencontre a été l'approbation du nouveau plan d'action visant à assurer une présence physique de l'AMPI en Afrique, à travers la mise en place d'un bureau régional, afin de la rapprocher de ses membres et de renforcer son efficacité.
Au terme de la table ronde, les Leaders membres de l'AMPI ont félicité et remercié Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), pour son Leadership à la tête de l'AMPI, qui a permis de positionner l'AMPI au rang des organisations africaines les plus en vue, œuvrant pour la promotion de l'inclusion financière par les canaux numériques.

Le Gouverneur de la BCEAO a passé le flambeau de Président de l'AMPI à Monsieur Ernesto Gouveia Gove, Gouverneur de la Banque Centrale du Mozambique, précédemment Vice-Président de l'AMPI. Monsieur Loucény NABE, Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, a été élu Vice-Président en remplacement du Gouverneur de la Banque Centrale du Mozambique.
Commentaires


Comment