Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Séminaire de formation sur l’environnement : Progrès technologique, gestion des ressources et protection environnementale au menu
Publié le lundi 8 fevrier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Dans le cadre de ses divers programmes de formations, la Fondation Friedrich Naumann a organisé, via son Académie Internationale pour le Leadership sise à Gummersbach en Allemagne, des séminaires de formation notamment dans le domaine politique, de l’environnement, mais aussi à l’attention des ONG. Cette formation qui a eu pour thème : «Progrès technologique, la gestion des ressources et la protection environnementale : une approche de marché », a eu lieu le jeudi 04 février 2016 au siège de la fondation sis à Cocody Danga. Pour ce faire, le bureau de Côte d’Ivoire de la Fondation Friedrich Naumann a proposé des candidats pour participer à ces formations internationales. Pour M. Alex Mayeul Lagaud, enseignant et consultant dans le domaine du développement durable, les preuves scientifiques sont accablantes. La pression humaine exercée sur la planète a atteint un tel niveau qu’elle met gravement en danger son avenir, son bien-être et sa prospérité. « La science nous révèle que nous avons transgressé les limites planétaires qui ont garanti la sécurité de la civilisation au cours des 10.000 dernières années. L’accélération de l’activité humaine est actuellement le vecteur le plus significatif du changement mondial, qui propulse la planète dans une nouvelle époque géologique, appelée l’anthropogène. Nous sommes aujourd’hui tellement nombreux à utiliser tant de ressources que nous perturbons les grands cycles de la biologie, de la chimie et de la géologie », a-t-il indiqué. A l’en croire, les causes sont plurielles, notamment des intérêts acquis, des barrières idéologiques et culturelles. Et pour contrer les défenseurs du déni du changement climatique, de nouvelles voies de communication avec le public doivent être explorées. Par exemple, la mobilisation des sciences comportementales pour accompagner les données purement scientifiques et factuelles.

HG

Commentaires


Comment