Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie numérique / Bruno Koné : « Nous allons construire dans toutes les sous-préfectures des cybercafé »
Publié le vendredi 12 fevrier 2016  |  La Tribune Ivoirienne
Conseil
© Abidjan.net par Atapointe
Conseil des ministres à Korhogo : la conférence de presse des porte-paroles du gouvernement
Mardi 02 juillet 2013. Korhogo. Les ministres Koné Bruno et Affoussiata Bamba Lamine ont animé une conférence de presse à l`issue du conseil des ministres s`est tenue, en marge de la visite d`Etat dans le district des Savanes. Ph: Koné Bruno, porte-parole du gouvernement.
Comment




L’invité de la 2ème édition des « Rendez-vous du gouvernement », était Bruno Nagagné Koné, ministre de l’Economie Numérique qui a informé le public sur les actions du gouvernement
Bruno Nagagné Koné, ministre de l’Economie Numérique et de la Poste a animé une conférence de presse le jeudi 11 février 2016, au 20ème étage de l’immeuble Sciam sis au Plateau. Le thème qui a réuni le ministre et la presse est : « Les enjeux de l’économie numérique en Côte d’Ivoire ». Le ministre Bruno Nagagné Koné a profité de l’occasion pour éclairer l’opinion publique sur l’impact réel de l’économie numérique dans le développement global de la Côte d’Ivoire. Selon lui, le monde est aujourd’hui tributaire des Techniques de l’information et de la communication (Tic). Et cette dépendance vis-à-vis du secteur numérique a fait naître une nouvelle forme d’économie appelée ‘’ économie numérique’’. « Le monde est tributaire des Techniques de l’information et de la communication (Tic). Une économie à part entière s’est créée, dont les ressorts sont endogènes, mais qui est en parfaite interaction avec l’économie traditionnelle, dont elle est devenue un facteur d’accélération », a indiqué le porte parole. A la question de savoir, si l’accès à Internet pour un petit nombre ne constituerait-il pas un obstacle à l’existence réelle d’une économie numérique ? Le ministre s’est voulu rassurant : « Nous allons construire dans toutes les sous-préfectures des cyber-café pour permettre à tous les citoyens d’avoir accès aux Tic ». Pour rappel, le nombre de personnes qui a accès à l’usage du téléphone mobile est passé de 16 millions en 2011 à 24 millions en 2016. Au cours de cette conférence de presse, le ministre a révélé que d’ici à fin mars 2016, le quatrième opérateur mobile sera connu. A en croire le ministre de l’Economie Numérique, cette volonté du gouvernement de limiter à quatre le nombre d’opérateurs mobiles vise à rendre le secteur plus concurrentiel. Par ailleurs, le sort des employés des sociétés de téléphonie mobile qui devront mettre la clé sous le paillasson, le ministre a dit ceci : « Les 500 personnes pourront trouver des emplois ailleurs ».

Arnaud HOUSSOU
Commentaires


Comment