Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion des droits de l’enfant : La caravane « 0-18 » a débuté le lundi 8 février dernier
Publié le vendredi 12 fevrier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Vulgarisation
© Abidjan.net par D. ASSOUMOU
Vulgarisation des droits de l`enfant: un nouveau projet mis sur pied
Vendredi 5 février 2016. Abidjan. Jean-Baptiste Kokola a procédé à la présentation officielle du projet 0-18, initiative de promotion et vulgarisation des droits de l`enfant à la salle Emmanuel Dioulo du district d`Abidjan. Cette cérémonie s`est tenue en présence du maire de Man, Tia André parrain de cette activité.
Comment




Jean-Baptiste Kokola (JBK), initiateur de « 0-18 » a organisé une cérémonie de présentation de la caravane « 0-18 ». Elle s’est tenue le vendredi 5 février 2016 à l’hôtel du District d’Abidjan-Plateau.
Il s’est agi pour l’initiateur du projet « 0-18 » de situer les enjeux et objectifs de la caravane qui devrait débuter le lundi 8 février pour s’achever le mardi 8 mars 2016. « L’initiative « 0-18 » est un projet qui vise à vulgariser les droits de l’enfant et à sensibiliser les parents sur l’existence des droits de l’enfant et le bien-fondé de leur application. « 0-18 » matérialise tous les enfants âgés de 0 à 18 ans sans distinctions de races, d’ethnies, de régions ou de religions. Ce sont tous les enfants qui sont concernés par cette tournée », a expliqué JBK. Poursuivant, il a ajouté que « c’est dans l’optique de véhiculer un message accessible à tous que nous avons opté pour une sensibilisation musicale à travers un single « 0-18 » et des T-shirts », s’est-il justifié. Il sera question pour l’équipe de la caravane de distribuer des kits constitués d’un CD et d’un T-shirt. Au-delà, les personnalités influentes telles que les maires, les députés, les chefs religieux ou coutumiers ainsi que des chefs de famille ou de canton prendront un engagement solennel pour la promotion et le respect des droits de l’enfant. Cet engagement sera marqué dans le livre d’or de la caravane. L’initiateur est soutenu dans cette marche par le maire de Man, André Tia, parrain de la caravane « 0-18 ». « J’ai parcouru 600 Km pour être présent personnellement pour marquer non seulement mon soutien à mon jeune frère, mais et surtout l’importance du sujet. L’enfant représente la Côte d’Ivoire et l’élite de demain. Nous avons l’obligation de leur assurer une vie réussie afin que la Côte d’Ivoire se porte mieux dans le futur (…) Un enfant n’a pas demandé à naître, les parents sont donc obligés de s’en occuper », a précisé le parrain André Tia. Notons que la caravane « 0-18 » sillonnera les communes d’Abidjan avant de se diriger vers les villes de l’intérieur du pays.

R-O
Commentaires


Comment