Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : la moitié des hautes personnalités fait une déclaration de patrimoine
Publié le vendredi 12 fevrier 2016  |  APA
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de présentation du Rapport d`activités annuel de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance au Président de la République
Jeudi 11 février 2016. Abidjan. Cérémonie de présentation du Rapport d`activités annuel de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance au Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, au Palais de la Présidence de la République.
Comment




ABIDJAN -- En Côte d’Ivoire, 2 581 personnalités sur une liste de 4 459, soit un peu plus de la moitié des personnalités censées déclarer leurs patrimoines, ont satisfait à cette exigence, a révélé jeudi à Abidjan la Haute autorité pour la bonne gouvernance créée en 2013.

"A ce jour, 2 581 personnalités assujetties à cette disposition sur une cible de 4459 ont pu faire leur déclaration de patrimoine", a révélé le président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, Seydou Elimane Diarra, qui a remis au président Alassane Ouattara le rapport d’activités annuel de son institution.

Le président Alassane Ouattara a jugé "insuffisant" le nombre de personnalités qui, à ce jour, ont effectivement déclaré leurs patrimoines. Il a instruit M. Seydou Diarra et tous les membres de la structure à faire en sorte que "ceux qui ne l’ont pas encore fait, s’exécutent dans les meilleurs délais".

Les chefs et présidents d’institutions, les membres du gouvernement, les personnalités élues et toute personne agissant pour le compte de l’Etat et utilisant dans le cadre de ses fonctions les moyens financiers de l’Etat sont les personnalités censées faire connaître l’ensemble des biens meubles et immeubles qui composent leur patrimoine.

La Haute autorité pour la bonne gouvernance assure une mission de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées notamment l’enrichissement illicite. Relativement à l’application des mesures répressives, Seydou Elimane Diarra a fait savoir que son institution a enregistré "63 dossiers de plaintes de dénonciation de corruption dont six sont déjà en instruction devant le procureur de la République".

Le classement dans la perception de l’indice de corruption de l’ONG Transparency International en 2015 place la Côte d’Ivoire au 107ème rang sur 168 pays évalués.




Le Président Ouattara reçoit la haute autorité pour la Bonne Gouvernance
Publié le: 12/2/2016  |  RTI 1

Commentaires


Comment