Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La campagne 2016 de commercialisation de la noix de cajou officiellement lancée
Publié le vendredi 12 fevrier 2016  |  Abidjan.net
La
© Ministères par DR
La campagne 2016 de commercialisation de la noix de cajou officiellement lancée
Le Directeur de Cabinet du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Coulibaly Siaka a procédé ce vendredi à l’ouverture officielle de la campagne 2016 de commercialisation de la noix de cajou. Photo: Coulibaly Siaka , Directeur de Cabinet au ministère de l`agriculture.
Comment




Le Directeur de Cabinet du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Coulibaly Siaka a procédé ce vendredi à l’ouverture officielle de la campagne 2016 de commercialisation de la noix de cajou.



La production nationale attendue au cours de cette campagne se chiffre à 725.000 tonnes, a indiqué le Directeur général de la filière Coton-anacarde, Malamine Sanogo. Avec cette production, la Côte d’Ivoire occupe désormais la première place au niveau mondial en production de noix de cajou brute. Malamine Sanogo a indiqué que tout est prêt pour que la campagne se déroule dans de bonnes conditions.



La sacherie a été déjà distribué aux producteurs à travers les comités villageois, a rassuré le DG de la filière. Même s’il se réjouit du niveau de production du pays, Malamine Sanogo insiste sur la nécessité de parvenir à la transformation de la production au niveau national. Cela aura pour avantage d’accroitre encore plus le revenu des producteurs et de l’Etat, mais surtout de garantir la qualité de la production qui part sur le marché international.



Il a donc annoncé l’ouverture cette année 2016 d’une usine école à Yamoussoukro, qui formera les pensionnaires aux métiers liés à la transformation de la noix de cajou. Outre cette mesure, le DG Malamine Sanogo a promis le renforcement du contrôle de la qualité au déchargement, de soutenir les producteurs locaux à entretenir les vergers. Puis a améliorer le niveau de transformation.



Le président du Conseil d’administration de la filière Bamba Mamadou s’est félicité des résultats obtenus lors de la campagne précédente. Sur les perspectives annoncées pour cette campagne, le président Bamba a encouragé les acteurs à y travailler. Il a pour finir souhaité une campagne « paisible et fructueuse ».



Le Directeur de Cabinet Coulibaly Siaka a conseillé entre autre aux acteurs de la filière de fédérer leurs énergies à l’intérieur de l’interprofession, d’améliorer la productivité, et de recycler les résidus issus de la production de l’anacarde.





Pour rappel, c’est le mercredi en Conseil des ministres que le Gouvernement a annoncé l’ouverture de la campagne 2016 de commercialisation de la noix de cajou, fixant le prix planché bord-champ à 350f cfa.





Elisée B.
Commentaires


Comment