Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Crise à la FIF/Annulation du processus électoral: La justice ivoirienne se déclare incompétente
Publié le jeudi 18 fevrier 2016  |  Le Sursaut
Sport
© Abidjan.net par Atapointe
Sport / Élection à la FIF: Salif Bictogo entend saisir la justice ivoirienne et la FIFA
Lundi 1 Février 2016. Abidjan. Apres le rejet de sa candidature à l`élection pour la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, le candidat Salif Bictogo a animé une conférence de presse
Comment




Saisie par le candidat recalé, Salif Bictogo, à l’effet de suspendre le processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (Fif), en attendant le verdict de la juridiction de fond, la juge des référés du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, s’est déclarée incompétence, hier. « La juge des référés du Tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau a estimé que le fait de la saisir pour solliciter la suspension du processus électoral jusqu'à ce que la juridiction de fond, saisit pour trancher le litige, ne vide sa saisine, est au-delà de sa compétence. Alors, elle s'est déclarée incompétente au profit du Tribunal arbitral du sport (Tas) », nous a confié, hier, un conseil du plaignant. Il n’a pas manqué d’indiquer que la juge « a préjudicié au fond du litige alors que la loi le lui interdit. Par voie de conséquence, c'est une décision qui ne se justifie nullement en droit ». C’est aujourd’hui que le premier délibéré de la juridiction de fond a lieu. Et pour le camp Bictogo, c’est sûr que le juge de fond le ramènera au Tribunal arbitral du sport à Lausanne en Suisse pour trancher l’affaire. Quant au camp Sidy Diallo, il fera le point de sa campagne, ce jeudi, et se prépare déjà pour l’assemblée générale élective du 20 février à Yamoussoukro, contre vents et marées. Le salut du candidat recalé, Salif Bictogo, ne peut venir que de la Fifa et du Tas qui ont la possibilité de faire reporter l’AG. « Le combat sera long et acharné. Il peut s’entêter à faire son AG, mais la décision qui tombera après, s’appliquera à lui », prévient Bictogo qui fait remarquer que c’est la toute première fois qu’un point relatif au bilan financier ne figure pas à l’ordre du jour d’une assemblée générale élective de la Fif.

AS
Commentaires


Comment