Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Football/ Assemblée générale ordinaire électorale de la Fif ce samedi: Sidy Diallo vers un deuxième mandat
Publié le samedi 20 fevrier 2016  |  L’Inter
Le
© Autre presse par dr
Le Président de la FIF, Augustin Sidy DIALLO
Comment




Sauf cataclysme, ce samedi 20 février 2016 à l’auditorium de la Fondation Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, Sidy Diallo sera élu pour un deuxième mandat à la tête de la Fédération ivoirienne de football.

Elu pour la première fois en 2011 face à Salif Bictogo, Sidy Diallo ne court, cette fois-ci, aucun risque à l’occasion d’un scrutin où, candidat unique, il part en roue libre. L’homme a mobilisé son monde. 76 clubs et 4 groupements d’intérêt lui sont favorables. Il a fait une tournée, en territoire conquis, et a, de ce fait, le soutien de la majorité des mandants qui lui ont promis un deuxième mandat. Le patron du football ivoirien a égrené les acquis de ses quatre ans à la tête de la Fif : des résultats sportifs plus que satisfaisants avec deux trophées de Can (seniors et cadets), deux médailles d’argent (Can et Coupe Caf), trois médailles de bronze (Chan, Can féminine et football féminin aux Jeux africains), l’instauration de l’assurance maladie, l’éclairage du stade Robert Champroux et du Parc des sports, l’obtention du titre de propriété de la parcelle de 20 hectares à Ebimpé, etc. Lors de sa tournée, il a annoncé la création de l’assurance épargne, l’ouverture du centre médical spécialisé de la Fif, la pose des pelouses synthétiques des stades de Yopougon, Abobo et Koumassi, l’allégement des conditions de mise à disposition des terrains d’entraînement aux clubs par la signature de convention d’exploitation d’une durée minimum de 10 ans, la poursuite de la formation des cadres, etc. Eléments vidéo à l’appui, Sory Diabaté, son directeur de campagne, au vu de ce qui a été fait et des promesses à réaliser, a déclaré que les clubs sont prêts à poursuivre avec Sidy Diallo. Ce samedi, ce devrait être fait. Surtout qu’en plus de la mobilisation des mandants, la menace de décisions judiciaires qui pesait sur l’Assemblée générale électorale semble s’être dissipée. Sailif Bictogo avait mis deux fers au feu pour faire annuler l’Assemblée générale de ce 20 février 2016.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment