Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

La TNT : "un programme pour le bien-être des populations" (Secrétaire exécutif)
Publié le jeudi 25 fevrier 2016  |  AIP
Jean-Philippe
© Abidjan.net par R. KRA
Jean-Philippe Kaboré, Secrétaire exécutif du Comité national de migration vers la TNT (CNM-TNT)
Comment




Abidjan, Le secrétaire exécutif du Comité national de la migration vers la Télévision numérique terrestre (CNM-TNT), Jean-Philippe Kaboré, a présenté, jeudi, les enjeux et défis de ce projet pour lequel le gouvernement est disposé en faire "une réussite technique, économique, juridique, et populaire par la construction d’un écosystème créateur de richesses et de diversité culturelle pour le bien-être des populations".

Invité de la première édition de la "Tribune" de l’AIP, un forum d’échanges sur les questions d’actualité, au siège de l’Agence à Abidjan-Plateau, M. Kaboré est revenu sur les différentes étapes du processus de la migration de l’analogique au numérique, enclenché depuis 2011 et prévu pour s’achever fin 2018, relevant les enjeux principaux et défis.

Un site pilote fonctionnel et opérationnel a été lancé en 2015 dans la région d’Abidjan, le lancement commercial du réseau TNT est prévu pour 2017, suivi d’une phase d’ajustement avant le début de l’extinction de la télévision à signal analogique en 2018. Le gouvernement ne subventionne pas l’entièreté de l’opération mais a consenti des exonérations fiscales, sur la TVA notamment, pour l’acquisition de décodeurs pour les appareils non dotés des fonctionnalités DVB-T2 et MPEG 4 donnant accès à la TNT pour une meilleure qualité des images et du son.

"La Côte d’Ivoire espère que sa transition au numérique sera l’un des mieux conçus, des mieux réalisés et surtout l’un des plus "populaires" d’Afrique. Il devra notamment se démarquer par l’attractivité de son contenu et ses nouveaux services avec l’arrivée de sept nouvelles chaines gratuites, l’intégration de chaines régionales, l’accessibilité des offres de TNT payante offrant un rapport qualité/prix avantageux, un cadre juridique favorable à l’investissement et un objectif de couverture de 95 % du territoire », a souligné Jean-Philippe Kaboré.

(AIP)

aaa/kam
Commentaires


Comment