Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Inhumation de Mme Yao N’guessan Madeleine : Bédié, le PDCI-RDA et l’Iffou honorent la mémoire de la mère de Raphael Diamala
Publié le dimanche 28 fevrier 2016  |  Partis Politiques
Inhumation
© Partis Politiques par DR
Inhumation de Mme Yao N’guessan Madeleine : Bédié, le PDCI-RDA et l’Iffou honorent la mémoire de la mère de Raphael Diamala
Samedi 27 février 2016. Décédée le 01 février 2016 à la Polyclinique Sainte Anne Marie (PISAM) de Cocody à Abidjan, Mme Yao N’guessan Madeleine, mère de Raphael Diamala (membre du BP du PDCI-RDA et DAF de ARTCI) a été conduite à dernière demeure au cimetière de M’bahiakro, ce samedi 27 février 2016.
Comment




Décédée le 01 février 2016 à la Polyclinique Sainte Anne Marie (PISAM) de Cocody à Abidjan, Mme Yao N’guessan Madeleine, mère de Raphael Diamala (membre du BP du PDCI-RDA et DAF de ARTCI) a été conduite à dernière demeure au cimetière de M’bahiakro, ce samedi 27 février 2016.

Les obsèques de Mme Yao N’guessan Madeleine ont pris fin, ce samedi 27 février, à M’bahiakro avec les derniers honneurs.
Les amis et connaissances des enfants de la défunte Yao N’guessan Madeleine dite "Mado" dont Raphael Dimala, membre du Bureau Politique et Directeur administratif et financier de l’Agence de régulation des télécommunication de Côte d’Ivoire (ARTCI), se sont mobilisés de façon exceptionnelle pour accompagner la disparue à sa dernière demeure.
La famille Bédié ne s’est pas faite représenter. Mme Henriette Konan Bédié, à la tête d’une forte délégation, est venue en personne rendre un dernier hommage à la mère de son "fils" Raphael Diamala, avant son dernier voyage.

Quant au PDCI-RDA, il a été représenté par une délégation de haut niveau conduite par Maurice Kakou Guikahué, le N°2 dudit parti, qui a décoré, à titre posthume, Mme Yao N’guessan Madeleine. Elle a été élevée à la haute dignité de Commandeur dans l’ordre du Bélier.

Dame Mado, comme on l’appelait affectueusement, a été une personne qui semait sa joie de vivre autour d’elle. «Elle était la mère, la conseillère, la confidente de tout le monde qui l’approchait. Elle partageait sa bonne humeur», selon des témoignages recueillis sur place. Ce qui a mobilisé tous les ressortissants et les responsables politiques du département de M’bahiakro et de toute la région de l’Iffou pour l’accompagner au lieu de son repos éternel. Un hommage bien mérité à la mère dont la vie à influencé le fils Diamala Raphael.

Guy TRESSIA, à M’bahiakro
Commentaires


Comment