Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

International

L’Unesco et le CICR s’unissent pour protéger le patrimoine culturel en cas de conflit armé
Publié le mercredi 2 mars 2016  |  Xinhua
UNESCO:
© AFP par PIERRE ANDRIEU
UNESCO: Irina Bokova reconduit au poste de directrice générale
Vendredi 4 octobre 2013. Paris
Comment




La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, et le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Mauer, ont signé un accord de partenariat qui permettra aux deux organisations de lancer des projets conjoints en faveur de la protection du patrimoine culturel en cas de conflit armé, a-t-on appris mardi d’informations officielles de l’Unesco.

"En tant que gardien impartial, neutre et indépendant du droit humanitaire international, le Comité international de la Croix-Rouge est un partenaire clé pour l’Unesco dans les situations d’urgence au cours desquelles il est crucial de protéger le patrimoine culturel, vecteur de l’identité, de la dignité et de la résilience des peuples", a déclaré Mme Bokova.
"Ce partenariat est un témoignage supplémentaire de l’intérêt mondial croissant porté à la protection du patrimoine culturel qui ne relève pas seulement de l’urgence culturelle mais constitue également un impératif humanitaire", a-t-elle souligné.

Par ailleurs, Mme Bokova s’est dite confiante que "cet accord permette de renforcer la capacité de l’Unesco à collecter de l’information sur le terrain dans des zones difficiles d’accès. Il aidera également à promouvoir et renforcer les capacités dans la mise en œuvre de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et ses deux protocoles, auprès des responsables et des acteurs humanitaires".

La signature de cet accord de partenariat s’inscrit dans la stratégie pour le renforcement des actions de l’Unesco en faveur de la protection de la culture et de la promotion du pluralisme culturel. L’un des objectifs de cette stratégie est "d’intégrer la protection de la culture dans l’action humanitaire, les stratégies de sécurité et les processus de construction de la paix en faisant participer les acteurs concernés en dehors du domaine de la culture", selon les informations de l’Unesco.
Commentaires


Comment