Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Paul Koffi Koffi, aux filles des filières industrielles du Metfp :« Considérez-moi comme un avocat des femmes »
Publié le vendredi 4 mars 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Enseignement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Enseignement technique et professionnel: le ministre Paul Koffi Koffi rencontre les fondateurs d`établissements privés
Le ministre Paul Koffi Koffi de l`enseignement technique et de la formation professionnelle a échangé, ce vendredi 12 Février 2016 au foyer du lycée technique d`Abidjan, avec les fondateurs des établissements privés sous sa tutelle.
Comment




Suite à la Journée promotionnelle du genre (Jpg) qui a eu lieu le 23 septembre 2015, la Cellule genre du Ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Metfp) a organisé une table-ronde autour du thème ‘’Coaching des filles dans les filières industrielles de l’Enseignement technique et la Formation professionnelle’’. C’était le mardi 1 mars 2016 au Lycée technique de Cocody.

A cette occasion, M. Paul Koffi Koffi, ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a exprimé sa volonté de faire de la promotion du genre son cheval de bataille au sein de son ministère. S’adressant aux filles des filières industrielles du Metfp, présente à cette table-ronde, il a dit : « Considérez-moi comme un avocat des femmes. En ce 21ième siècle, on ne peut pas imaginer un monde où les femmes sont sur la touche. Il est important que les femmes participent à l’émergence de la Côte d’Ivoire. Donc, il faut faire en sorte que cette moitié de la population apporte sa contribution. C’est pourquoi, notre objectif est d’intégrer plus de filles dans les filières industrielles qui ont été réservées pendant longtemps aux hommes ». Et d’ajouter : « Notre rôle sera de relever les obstacles d’ordre socio-culturel et institutionnel qui empêchent les filles de s’orienter dans les filières industrielles. Nous allons faire en sorte qu’il y ait des internats pour les jeunes filles afin qu’elles soient à l’abri des grossesses précoces et travailler à ce que la Cellule genre ait des moyens pour que les filles soient bien représentées dans cet ordre d’enseignement ».
Pour M. Martin Johr, Représentant –Résident de la fondation Friedrich Ebert, les pays ont beaucoup à gagner en intégrant de manière effective les femmes dans leur société. A l’en croire « La prise en compte des femmes dans les différentes politiques gouvernementales va combattre la discrimination et favoriser une société libre, équitable et solidaire ».

Quant à Mme Florence Tanoh, secrétaire général de la Cellule genre du Metfp après avoir remercié le ministre Paul Koffi Koffi, la fondation Friedrich Ebert, l’Unesco, le Cercle des hommes d’affaires Français qui ont rendu possible cette table-ronde, elle a révélé que son ambition est de « créer des ‘’amazones’’, des femmes battantes au sein des différentes filières industrielles du ministère ».
Rappelons que selon une étude menée conjointement par l’ONUDI et le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, ministère de l’Emploi, des Affaires sociales, d’alors a montré que les filles représentent que 13% des élèves dans les filières industrielles.

MB
Commentaires


Comment