Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ La société civile ivoirienne se forme pour une meilleure participation à la gouvernance des ressources forestières
Publié le jeudi 31 mars 2016  |  AIP
Comment




Yamoussoukro - La société civile ivoirienne se forme, dans le cadre d’un atelier ouvert, mercredi, à Yamoussoukro, en vue de l’amélioration de sa participation à la gouvernance des ressources forestières, notamment la commercialisation légale du bois, et ce, au regard du processus de négociation de l’accord de partenariat volontaire de l’application des règlements forestiers et échanges commerciaux (APV/FLEGT).

Le processus APV-FLEGT lutte contre l’illégalité de commercialisation du bois en Côte d’Ivoire. « Tout bois qui doit aller sur le marché de l’Union européenne doit être légal depuis la souche jusque sur le marché international », a fait savoir, à l’ouverture de l’atelier le coordonnateur du projet, Doumbia Youssouf, soulignant que « cela participe de la lutte contre la déforestation ».

Il a ajouté que l’atelier organisé en partenariat avec l’Ong FERN, le Club Union Africaine et le réseau UFEM CI co-demandeurs du projet vise à définir la légalité de la transaction du bois depuis la souche jusque sur le marché international en respectant la législation en vigueur, et sera une opportunité pour la société civile de traduire ses préoccupations en texte juridique.

Il permettra aux acteurs de la société civile membres de l’observatoire ivoirien pour la gestion durable des ressources naturelles (OI-REN) de discuter de leur rôle dans le processus de gouvernance forestière, des normes de représentativité, de la mise en œuvre d’une charte et de la communication internes au sein de la plateforme.

Financé par l’Union européenne, l’atelier regroupe une trentaine de membres de la plateforme de la société civile ivoirienne intervenant dans les questions de la protection de l’environnement, du développement durable et de la sécurité foncière. Il s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement des capacités permettant la participation efficace d’une plate force légitime neutre et représentative de la société civile ivoirienne au processus de négociation de l’APV/FLEGT et prend fin vendredi.

nam/ask
Commentaires


Comment