Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Etat civil : mariages, certifications, légalisations, équipements…
Publié le vendredi 1 avril 2016  |  Treichville Notre Cité
Comment




Dans cet entretien avec Yao Mathieu (Sous-directeur de l’Etat civil, des certifications, légalisations et des opérations militaires), votre Mensuel vous livre les prouesses de ce service public de la mairie.

Veuillez-nous donner un aperçu de vos services ?
L’Etat civil de la mairie de Treichville s’occupe évidemment des extraits d’acte de naissance. Il ya aussi les enregistrements des dossiers des mariages, les légalisations, les certificats de décès… Nous avons au sein de la Sous-direction de l’Etat civil deux (2) services : le service d’Etat civil lui-même et celui de la légalisation et de la certification. Pour l’Etat-civil, il y a quatre (4) sections : naissance, décès, mariage et la section ‘‘autres que’’, c’est-à-dire les reconnaissances.

Quels sont les documents que doivent fournir les futurs mariés ?
Chaque membre du futur couple de mariés ivoiriens doit fournir un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois (3) mois, un certificat de résidence, une photocopie de pièce d’identité et deux photos d’identité. Dans le cas des étrangers, il leur faudra, en plus de ce que j’ai cité, procurer un certificat de capacité en mariage délivré par leurs ambassades. Dans les deux cas, des frais sont payés tous les jeudis : 26 000 FCFA pour les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Pour les samedis, c’est 31 000FCFA.

Que faites-vous dans certaines situations spécifiques?
Dans des cas d’urgence, par exemple, quand le couple réside à l’étranger ou pour des besoins administratifs, nous cherchons avant tout à savoir si le dossier de demande est complet. Par la suite, il peut nous arriver d’accorder des faveurs. Cela dit, nous ne tombons pas dans le favoritisme au point de privilégier certains mariages par rapport à d’autres. Si le couple a son dossier au complet, nous avons le devoir de le programmer. Tout couple futur marié, qui dépose ses dossiers complets, dans un délai de dix (10) jours d’attente au maximum, peut passer devant le Maire officiant.

Pouvons-nous avoir quelques chiffres au niveau de certains services ?
Pour les naissances, nous comptons 6800 déclarations en 2014 et 6680 en 2015. Quant aux décès, il y a eu 3717 en 2014 et 4307 pour 2015. En mariage, la mairie a, en 2014, célébré 938 cérémonies ; en 2015, ce sont 940 couples, qui ont dit ‘’oui’’ dans notre salle des mariages. On constate une augmentation au fil des années. Il y a eu un cas exceptionnel de célébration en Côte d’Ivoire, qui a eu pour cadre notre commune, précisément au Palais de la Culture. En ce sens, que notre Premier Magistrat, le Ministre François Albert Amichia, Maire de Treichville, a honoré de façon collective 57 couples des agents de la Sotra dans cette salle le 21 août 2015.

Qu’est-ce qui, selon vous, explique cette ruée vers la mairie de Treichville ?
Ce que nous recevons de l’extérieur comme informations, c’est qu’ici à la mairie de Treichville, les rendez-vous sont respectés. Pour les mariages, les heures sont également respectées, et nous n’avons que trente (30) minutes d’attente entre les célébrations. Ce respect, qui est, par voie de conséquence, une considération des usagers, l’est aussi pour les futurs mariés et leurs invités. En outre, nous consacrons les mariages six (6) jours sur sept (7). D’après ces informations concordantes, c’est ce qui justifie le privilège fait à notre commune.

Au niveau de l’Etat civil, y a-t-il ce même respect des heures quant aux délivrances des actes ? Bien sûr. Nous délivrons les extraits d’acte de naissance aux usagers en 72 heures. Cela est aussi valable pour les certificats de décès. Quant aux demandes de copies conformes, c’est-à-dire pour celui qui a déjà un extrait et qui vient solliciter une ou des copies, il est satisfait en 48 heures. Il est vrai que ça coince parfois au niveau de la signature, mais ça va. Nous respectons nos rendez-vous

Qu’est-ce qui explique cette régularité?

En décembre 2015, nous avons reçu plus de quinze (15) ordinateurs en plus de ceux qui étaient là. Avec tout ce matériel que le Maire François Albert Amichia a mis à la disposition de l’Etat civil, nous sommes, aujourd’hui, la mairie la mieux équipée de la place. Par conséquent, nos services sont les plus garnis en appareils de pointe. Ce qui veut dire que nous sommes vraiment pourvus pour délivrer à temps les documents demandés. Avec ces équipements, on a la capacité de délivrer des actes le même jour : mais, il peut se poser un problème de signature pour une question d’indisponibilité indépendante de notre volonté.
Quelles sont vos attentes ?

Mon objectif est qu’on parvienne à délivrer en 24 heures, c’est-à-dire le même jour les actes. On va s’y atteler et je pense qu’on y arrivera. Je dis merci au Ministre François Albert Amichia qui s’imprègne souvent des conditions de travail des agents de l’Etat civil. Il était là le mois dernier (Ndlr : en février). Cette disponibilité légendaire nous pousse au quotidien à mieux faire. Je remercie, en outre, le Maire en charge de l’Etat civil et le Directeur de l’Etat civil dont les passages nous motivent.

ALLBERT ABALE
Commentaires


Comment