Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bonne gouvernance: COULIBALY Non Karna, Président de l’ANRMP annonce la fin de l’impunité dans les marchés publics
Publié le vendredi 1 avril 2016  |  Abidjan.net
Marchés
© Autre presse par DR
Marchés publics: L`ANRMP sensibilise les acteurs à Dabou
Jeudi 31 mars 2016. Dabou. Mission de sensibilisation et de formation des acteurs des marchés publics en région.
Comment




COULIBALY Non Karna sonne la fin de l’impunité dans les passations des marchés publics. « C’est la fin des reculades », a martelé le Président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP). Il s’est prononcé lors du séminaire organisé par l’ANRMP ce jeudi 31 mars 2016, à l’hôtel Akparo de Dabou, capitale de la région des Grands Ponts. Cette rencontre marquant la neuvième et dernière étape des missions de sensibilisation et de formation des acteurs en région 2016, a pour objectif le renforcement de la gouvernance dans les marchés publics conformément aux orientations du Président de la République

Dans son intervention le Président de l’ANRMP, COULIBALY Non Karna a expliqué aux participants que l’avènement de cette structure marque le début d’une ère nouvelle illustrée par la «démocratisation» du débat sur les marchés publics, la vulgarisation des audits et la dédramatisation de leur perception, la naissance d’une culture de la plainte et la fin de l’impunité dans les marchés publics. Rappelant, pour appuyer son propos, l’arrêté n°118/MPMB du 26 mars 2014 portant modalités d’application des sanctions des violations de la réglementation des marchés publics, les inexactitudes délibérées, les pratiques frauduleuses, et les actes de corruption. Et au titre des sanctions, ce sont au total 24 entreprises qui ont été exclues de toute passation aux marchés publics en Côte d’Ivoire pendant 2 ans pour avoir fait du faux, a-t-il fait remarquer. Précisant que la liste des entreprises sanctionnées est disponible sur le site de l’ANRMP (www.anrmp.ci).
M.COULIBALY a informé, en outre, que sa structure a rendu 160 décisions en 5 ans d’existence et annulé 33 marchés non conformes à la réglementation, formé 5500 personnes sur les marchés publics, distribué plus de 11 000 codes des marchés publics et réalisé 3 études et 4 audits.
Il a également annoncé que l’ANRMP a entamé la construction du plus grand centre de formation d’Afrique dédié aux marchés publics d’un coût de 2 milliards F CFA, à son siège sis à la Riviéra 3.

La cérémonie d’ouverture du séminaire a été meublée par trois allocutions notamment celle du Député-Maire de Dabou, SESS Soukou Mohamed, qui a souhaité la bienvenue dans le Léboutou à tous les séminaristes. Le Président du Conseil Régional des Grands Ponts, Gabriel YACE, qui a salué cette mission de l’ANRMP dans les Grands Ponts. L’honneur est ensuite revenu à Kouakou ASSOMAN, Préfet de Région et du Département de Dabou, président du séminaire d’ouvrir les travaux au nom du Chef de l’Etat.

Outre ces officiels, au titre des travaux techniques, Hervé ADINGRA, Directeur régional des marchés publics d’Abidjan-Nord couvrant la région des Grands Ponts a présenté les nouvelles mesures qui gouvernent la commande publique et rappelé que le nouveau seuil de référence de l’obligation de passer un appel d’offre ouvert est de 100 millions pour tous les assujettis au code des marchés publics exceptées les collectivités qui demeurent à 30 millions de FCFA. Olivier KOSSONOU, Secrétaire Général de l’ANRMP qui lui a emboité le pas, a présenté son institution. Elle est constituée de manière tripartite et paritaire de 12 membres formant le Conseil de régulation assisté d’un Secrétariat général de 4 membres. Il a ajouté que l’ANRMP est une Autorité administrative indépendante dotée d’une indépendance de décision et d’une autonomie financière.

Au total 120 personnes ont pris part au séminaire de l’ANRMP organisé à Dabou dont les autorités préfectorales, les élus, les collectivités, les responsables des structures décentralisées, les maitres d’œuvres publics, les acteurs du secteur privé, des représentants de la société civiles, les journalistes, des départements de DABOU, Jacqueville, Grand-Lahou, Sikensi, et Songon.
Notons que l’ANRMP est une Autorité administrative indépendante rattachée à la Présidence de la République.

Elle a initié depuis le 16 février 2016, des missions de sensibilisation et de formation des acteurs des marchés publics en région qui l’ont amené à sillonner les localités de Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo, San-Pédro, Man, Daloa, Abengourou, Grand-Bassam et Dabou.

Danielle Tagro

Commentaires


Comment