Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Tournée de remobilisation du RDR dans le Moronou/ Hien Sié dédie 2016 aux militants du parti
Publié le lundi 4 avril 2016  |  Abidjan.net
Tournée
© Autre presse par DR
Tournée de remobilisation du RDR dans le Moronou/ Hien Sié dédie 2016 aux militants du parti
Dimanche 3 avril 2016. Région du Moronou. Hien Sié, Directeur général du Port autonome d’Abidjan (PAA), par ailleurs Secrétaire national chargé des Infrastructures économiques du Rassemblement des républicains (RDR).
Comment




2016 sera résolument l’année du militant du Rassemblement des républicains (RDR). C’est ce qui ressort de la tournée de remobilisation des militants du RDR entreprise dans la région du Moronou par Hien Sié, Directeur général du Port autonome d’Abidjan (PAA), par ailleurs Secrétaire national de ce parti chargé des Infrastructures économiques. Cette pérégrination a pris fin ce dimanche à Bongouanou et M’Batto par deux rencontres de vérités et d’espoir avec la base. Apaiser les militants, ramener la sérénité dans la case verte face aux futurs enjeux électoraux. Voici l’objectif que la direction du RDR a assigné aux différentes délégations en mission de remobilisation sur le terrain. « Le RDR a entendu la grogne de la base. Mais il y a un temps pour toute chose. Hier c’était le temps des investissements macroéconomiques, aujourd’hui soyez-en sûrs, le temps de vous rendre le bénéfice de votre lutte a sonné. Je peux vous assurer que 2016 est l’année des militants du RDR. Déjà le parti a décidé de la création d’un fonds du militant pour vos projets», a assuré Hien Sié. Il a pris le soin, avant chaque rencontre officielle et à chaque étape, de rencontrer en aparté les responsables politiques locaux pour aplanir les incompréhensions entre la base et la direction du parti. Comme partout où il est passé, à M’Batto il a une fois de plus invité les militants du RDR à la remobilisation, au renforcement du parti pour en faire une organisation politique inclusive, ouverte à toutes les régions. ’’Je vous invite donc à être ceux qui prêchent l’ouverture. Je vous invite à travailler pour l’union. Je confie cette mission de large ratissage aux responsables politiques locaux. Il nous faut un parti fort pour qu’il conserve par les urnes, le pouvoir acquis de haute lutte’’, a recommandé l’émissaire du parti. Le DG du port a exhorté, en outre, les militants à se mettre en phase avec l’initiative du parti unifié tout les invitant à le rendre encore plus fort avant le mois de septembre 2016, date de mise en place du parti unifié. ’’Si vous ne reprenez pas le bâton du combat, c’est le RDR qui ira très affaibli à ce groupement politique. On comprend vos récriminations légitimes, mais ne baissez pas le bras. Parce que mêmes ceux qui ont créé le RDR à l’image de Djéni Kobenan, beaucoup ne sont plus présents. Mais le RDR est un idéal commun pour lequel ils se sont battus sans en avoir bénéficier. Comme ceux-là, faisons en sorte que le parti travaille pour toute la Côte d’Ivoire et non pour ses seuls militants. Alors faisons en sorte qu’on aille fort en RHDP’’, a-t-il galvanisé.
À Bongouanou, c’est le Secrétaire départemental du RDR, Allou Krou Mathieu qui a exprimé sa satisfaction de recevoir un envoyé de la direction du parti, ’’tant le désir était immense chez les militants pour échanger avec les premiers responsables de leur parti sur le parti unifié, les échéances électorales à venir et la réconciliation nationale’’. Il a également indiqué sa base et lui sont en phase avec les présidents Bédié et Ouattara sur l’initiative de la mise en place du parti unifié. À M’Batto, malgré la pluie battante, les militants du RDR sont sortis nombreux pour échanger avec l’envoyé spécial du parti. En Leur nom le départemental Youssouf Traoré a salué cette initiative de la direction du parti d’aller à la rencontre de la base. Toute chose qui, selon lui, aiderait les responsables locaux à rassurer la base qui grogne d’impatience sur certaines attentes.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment