Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie Africaine : Dans quel domaine s’investit le canada en Afrique
Publié le mardi 5 avril 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Le canada à plus de 300 millions de consommateurs nécessaire pour positionner l’Afrique comme un continent émergent. La destination canadienne sur le continent est tout faite ; et a choisi de passer un contrat commercial avec l’Afrique du Sud, contenant un milliard de dollars. Il y a aussi l’axe Algérie, Madagascar, où le Canada s’investi dans l’aéronautique. Sans oublier le Maroc et le Nigéria. Le Canada bien que riche, n’a pas un physique d’affrontement dans les conflits en Afrique comme la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne. En matière de coopération, le Canada est le deuxième pays après les Etats-Unis, qui accueille les migrants. Toronto, Québec, Montréal, portent leurs regards surtout sur les Africains très diplômés. Le Canada s’intéresse aussi, à la qualité des migrants de l’Inde, la Chine et le reste de l’Asie. Et il solde depuis plusieurs années une relation de transport aériens, et particulièrement des vols direct avec l’Afrique du Sud, le Burkina, le Maroc. Des signes qui affirment que le Canada s’investi en Afrique. Cependant, si le Canada n’est plus dans un affrontement physique avec l’Afrique, c’est parce que le pays
A tiré des leçons avec son passé colonial. Le Canada avait soutenu l’apartheid en Afrique du Sud. Et aujourd’hui, il renonce à ce passé négatif. Aujourd’hui, il y a pour le Canada une urgence : développer l’enseignement classique et l’éducation en Afrique en Afrique, où 120 millions de jeunes africains se baladent dans les rues. Dans un continent comme l’Afrique, où le chômage bat son plein, le Canada peut former ces jeunes africains dans l’électricité, la plomberie. Il est très important que les chefs d’Etats d’Afrique adhèrent massivement au programme d’aide du Canada, pour le développement de tout ordres parce que le Canada peuplé de 300 millions de consommateurs est sans doute un véritable marché d’échanges. Un marché canadien, qui peut donner des réponses émergentes à l’Afrique. Il est certain que le Canada ne cherche pas une notoriété en Afrique. Mais tout simplement s’investir dans un le processus d’échanges commerciaux, éducatifs et économiques avec le continent. La position stratégique du Canada en Afrique reste un plan social, quand on sait que le pays accueil beaucoup « d’étrangers » surtout en main d’œuvre qualifiée. Et en observant dans les chancelleries canadiennes, il y a une campagne « publicitaire » vantant les mérites de Toronto, Québec, Montréal en accueil. Le ton est bon. Et fera monter les taux d’intérêts pour le Canada, pour contrôler davantage ses investissements en Afrique, sérieusement « abonnée » aux déficits.

BEN ISMAEL
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3620 du 4/4/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment