Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Diplomatie / Ayman Zaher consul d’Ukraine à Mabri Toikeuse : « nous sollicitons des facilités et commodités pour assurer convenablement nos mandats »
Publié le mardi 5 avril 2016  |  Abidjan.net
Diplomatie:
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Diplomatie: le ministre Mabri Toikeuse échange avec les consuls honoraires n`ayant pas d`ambassade en Côte d`Ivoire
Le ministre Mabri Toikeuse Albert, en charge des affaires étrangères, a échangé avec les consuls généraux et honoraires n`ayant pas d`ambassade en Côte d`Ivoire au cours d`un dîner, ce Lundi 4 Avril 2016, à l`hôtel Tiama.
Comment




Son Excellence Monsieur Albert Mabri Toikeuse, Ministre des Affaires étrangères, a été reçu à diner par les consuls généraux et honoraires n’ayant pas d’ambassade en Côte d’Ivoire hier au Salon Ebène de l’hôtel Tiama au Plateau. Ce dîner devait en fait servir de cadre de présentation d’un plaidoyer par M. Ayman Zaher, Consul honoraire de la République d’Ukraine et porte-parole de ladite délégation.

« Monsieur le Ministre, je me permets, au nom de mes collègues, de solliciter auprès de vous et de votre prestigieux ministère des facilités et commodités pour nous permettre d’assurer convenablement les mandats que nous ont confiés nos autorités » a d’abord affirmé le diplomate Ukrainien dès l’entame de son allocution. Il a ensuite indiqué que ce dîner était en fait une prise de contact avec le nouveau patron de la diplomatie ivoirienne nommé depuis Janvier dernier. Il a enfin terminé son propos en faisant la promesse de veiller à la consolidation des relations diplomatiques entre leurs différents pays et la Côte d’Ivoire.

Mabri Toikeuse, à sa prise de parole n’a pas manqué de témoigner sa joie et sa satisfaction en remerciant ses hôtes pour la tenue de cette rencontre. « À l’entame de ma mission à la tête de mon département ministériel, il m’est apparu nécessaire de vous accorder cette occasion d’échanges afin de me permettre de prendre la pleine mesure de vos attentes et vous faire partager notre vision de la collaboration que vous pouvez avoir avec nos services » a indiqué le chef de la diplomatie ivoirienne, avant d’assurer son entière adhésion au plaidoyer qui lui a été fait.

Les relations consulaires entre la Côte d’Ivoire et les autres pays du monde remontent à plusieurs décades et est régie par des conventions bilatérales accentuées par certaines dispositions de la convention de Vienne du 24 Avril 1963 sur les relations consulaires qui reste à ce jour le texte majeur en la matière.

Marc-Innocent A.
Commentaires


Comment