Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Me Séri Zokou à propos du livre-témoignage de son client : "Charles Blé Goudé n’a aucun esprit de vengeance"
Publié le mercredi 6 avril 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




En procès couplé à la Cour pénale internationale (Cpi) avec l’ancien président Laurent Gbagbo, le présumé leader de l’ex-galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, est l’auteur d’un récent livre-témoignage intitulé “De l’enfer, je reviendrai’’. Ce livre qui offre des angles multiples de lecture a été décortiqué le mardi 5 avril 2016 par son avocat, Me Simplice Séri Zokou, qui était l’invité de l’émission “64’ Grand angle’’ de TV5 Monde Afrique.
Dénonciation des conditions de son transfèrement du Ghana en terre ivoirienne et à la prison de Scheveningen aux Pays-Bas, ainsi que de sa détention à la Dst, ses confidences sur ses voisins de cellule à Abidjan, Amadé Ouérémi (trublion de la forêt du Mont Péko mis aux arrêts par les autorités ivoiriennes, Ndlr) et surtout sur un dijhadiste nommé Mohamed, proche de Mokhtar Belmokhtar, relativement à la menace terroriste en Côte d’Ivoire. Ce sont là quelques aspects du contenu du livre de Blé Goudé évoqués par son avocat, Me Séri Zokou. A qui en veut précisément Blé Goudé par la rédaction de ce livre ? « L’écriture de ce livre s’inscrit dans une volonté de simplement témoigner pour que toutes ces violences qui ont servi de socle à la prise de pouvoir ou à un combat pour le pouvoir restent derrière nous. (…) Du point de vue de Charles Blé Goudé, nous l’avons démontré, nous avons vu à travers la caravane pour la paix qu’il allait dans les mosquées pour parler aux gens pour leur dire : “évitons le péril de la guerre civile’’. Et d’ailleurs, Charles Blé Goudé lance un appel dans une déclaration qui va paraître demain (aujourd’hui mercredi 6 mars 2016, Ndlr), dans laquelle il dit qu’il a joué son rôle. Il assume sa part. Il souffre déjà de ce qu’il vit. Mais il souffre encore plus de ce que la Côte d’Ivoire pourrait vivre. Voilà pourquoi il fait ce livre pour témoigner, pour que les Ivoiriens se retrouvent dans la paix et la réconciliation. Il n’y a rien d’autre derrière, aucun esprit de vengeance. “Les coups méchants, comme il le dit, qui m’ont été donnés ne peuvent pas me rendre méchants et ne doivent pas me rendre méchants’’ », a expliqué Me Séri Zokou, sur les intentions de son client en rédigeant l’ouvrage “De l’enfer, je reviendrai’’.
Selon Me Séri Zokou, Blé Goudé a été choqué d’apprendre l’attentat terroriste de Grand-Bassam du dimanche 13 mars 2016 qui a eu lieu plusieurs jours, voire quelques semaines avant la sortie de son livre. A ce propos, il a fait savoir : « Blé Goudé est resté 9 mois à la Dst avec ce djihadiste. (…) Quand je suis allé le voir en prison et que je l’ai convaincu de parler de toute sa situation, il m’a dit qu’il a une révélation à faire : “Quand j’étais à la Dst, j’ai interpellé le Directeur de la Dst, je l’ai supplié pour lui dire qu’il y a un de mes voisins qui s’est confié à moi”. (…) Quand j’ai annoncé cet attentat à Blé Goudé, il était effondré. Il m’a dit : “S’ils m’avaient écouté, peut-être que nous aurions pu l’éviter’’ ».
A la question de savoir s’il évoquera ce témoignage de son client à la Cpi, Me Séri Zokou a indiqué que le conflit ivoirien, de par sa nature, est compris différemment par l’accusation par rapport à la défense. « Je ne dis pas que nous l’évoquerons », a-t-il ajouté.

Alex A
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3621 du 5/4/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment