Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Nord-est ivoirien: 33 morts et 52 blessés dans des conflits intercommunautaires à Bouna (Officiel)
Publié le mercredi 6 avril 2016  |  Alerte Info
Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales : Conseil des Ministres et de gouvernement
Mercredi 08 janvier 2014. Palais présidentiel. Le porte-parole du gouvernement M. Bruno Koné anime une conférence de presse, suite au conseil des ministres.
Comment




Le "bilan provisoire" des conflits intercommunautaires entre "agriculteurs et éleveurs de différentes communautés" du 19 au 25 mars à Bouna, dans le Nord-est de la Côte d’Ivoire, fait état de 33 morts et 52 blessés, selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné.

"Le bilan provisoire de ces affrontements fait état de 33 morts dont un gendarme, 52 blessés dont des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, armée) et 2.640 personnes déplacées", a dit M. Koné, relevant "d’importants dégâts matériels dont des cases et greniers saccagés ou incendiés".

Il a par ailleurs annoncé un "séminaire interministériel" qui devrait se tenir le 27 avril, avec pour objectif de "réfléchir aux moyens de prévention et apporter une réponse globale et nationale aux conflits entre agriculteurs et éleveurs".

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara "a prévu de se rendre à Bouna dans les prochaines semaines", à une date qui sera "communiquée dès que possible", selon le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Fin mars, des Lobis, population autochtone principalement agricole, ont brûlé des cases appartenant à des Peuhls, des éleveurs allogènes, leur reprochant de laisser leurs bétails saccager les champs.

Le conflit s’est par la suite étendu entre Lobis et Koulangos, une autre communauté autochtone de Bouna dont des membres sont des "employeurs" de certains Peulhs.


MYA
Commentaires


Comment