Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire/législatives: mise en place d’un Comité ad’hoc pour réfléchir au découpage électoral
Publié le vendredi 8 avril 2016  |  APA
Révision
© Abidjan.net par D Tagro
Révision de la Constitution : La CEI s’active pour le referendum
Jeudi 7 avril 2016. Abidjan. Me Victoire Alley, porte-parole de l’institution a dévoilé les grandes lignes du chronogramme de la CEI.
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - La Commission électorale indépendante (CEI) a dévoilé, jeudi, à Abidjan le chronogramme de ses actions en annonçant la mise en place d’un Comité ad’hoc pour réfléchir au découpage électoral en prélude aux élections législatives et locales.

«Après l'élection du Président de la République, la CEI poursuit ses activités, notamment les réunions quasi-hebdomadaires du bureau et de la Commission Centrale et les formations » a déclaré la Porte-parole de la CEI, Me Victoire Alley.

A ce propos, elle a cité la « récente formation des partis politiques à Grand-Bassam, la Révision de la liste électorale, le référendum et les législatives 2016 ainsi que les différentes formations des agents techniques de la CEI sur les mêmes thèmes ».

Me Victoire Alley a par ailleurs précisé que la CEI a également un chronogramme des activités à mener dans le cadre de l'organisation du référendum et de l'élection des députés à l'Assemblée Nationale.

« Les grandes lignes de ce referendum, couvrant la période de février à décembre 2016, se rapportent à la mise en session des Commissaires locaux, la révision de la liste électorale, l'élaboration des propositions de textes réglementaires encadrant les deux consultations », a-t-elle expliqué.

Les campagnes de sensibilisations des acteurs politiques et des populations, aux opérations électorales et référendaires (la confection des documents, les questions de logistique et de sécurité, les campagnes référendaire et électorale, le déroulement des votes, figurent également sur la liste des actions à mener.

En ce qui concerne l'élection des Députés à l'Assemblée Nationale, a poursuivi la porte-parole de la CEI, « un comité ad'hoc a été mis en place pour réfléchir aux propositions de découpage électoral ».

Selon elle, la CEI est « à nouveau, à pied d'œuvre pour organiser des élections transparentes, crédibles et répondant aux standards internationaux ».

LS/APA
Commentaires


Comment