Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Traité sur le commerce des armes (TCA) : La société civile ivoirienne mobilisée et sensibilisée pour sa mise œuvre
Publié le mercredi 13 avril 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre: la COMNAT-ALPC inaugure son centre de documentation
La Commission nationale de Lutte contre la Prolifération et la circulation illicite des Armes légères et de petit calibre avec l`appui de la coopération allemande à travers la GIZ a inauguré ce lundi 11 avril 2016 à son siège son nouveau centre de documentation totalement équipé.
Comment




Le Réseau d’action pour la lutte contre les armes légères en Afrique de l’Ouest, section Côte d’Ivoire (Rasalao-CI) a organisé, sous l'égide de la Commission nationale de lutte contre les armes légères et de petits calibres (ComNat-ALPC), un atelier de renforcement des capacités sur le thème: « Mobilisation et sensibilisation de la société civile dans la mise en œuvre du Traité sur le commerce des armes (TCA) en Côte d'Ivoire », le jeudi 7 avril 2016 dans un hôtel à Cocody. L'objectif de cette formation était de permettre aux Organisations de la société civile (OSC) ivoirienne, à travers le Rasalao-CI, de s'approprier le TCA afin de jouer pleinement leur rôle dans sa mise en œuvre effective. Cet atelier a bénéficié de l'appui technique et financier du Centre régional sur les armes légères (RECSA), basé au Kenya, à travers le fonds de l'UE/UA. En plus des cérémonies d´ouverture et de clôture, les participants, au nombre de trente (30), ont eu droit à deux (2) communications respectivement sur les thèmes : « Instruments internationaux et régionaux sur les ALPC » et « Le rôle de la société civile dans la mise en œuvre du traité sur le commerce des armes(TCA) », présentées par M. Kayiranga Eric, chargé des recherches du RECSA. Les participants de cet atelier ont fait plusieurs recommandations.
A l´endroit de l´Etat ivoirien, ils ont demandé d’impliquer davantage les OSC à travers le rasalao-CI dans la production des rapports périodiques sur le TCA ; de renforcer davantage l’appui technique et financier de la société civile à travers le Rasalao-CI ; d’harmoniser la législation nationale avec les instruments juridiques internationaux et régionaux sur les ALPC, notamment le TCA et la convention de la CEDEAO sur les ALPC ; d’impliquer les médias dans la mise en œuvre et le suivi du TCA.
A l´endroit du RECSA et des partenaires au développement, les participants ont recommandé de continuer de renforcer les capacités des OSC à travers le Rasalao-CI pour faire le plaidoyer et le suivi de la mise en œuvre du TCA ; renforcer les capacités des institutions et des agences de mise en œuvre du TCA.
Enfin à l´endroit de la société civile à travers le RASALAO-CI, il a été recommandé de : initier des campagnes de lobbying et de plaidoyer pour l’harmonisation de la réglementation nationale et la mise en application effective du TCA;
La résolution prise par les participants (Société civile) à travers le Rasalao-CI au cours de cet atelier est de lancer, dans les meilleurs délais, une campagne de lobbying et de plaidoyer pour l’harmonisation de la règlementation nationale sur les ALPC avec la convention de la CEDEAO sur les ALPC et le TCA et leur mise en application effective. A cet effet, elle (Société civile) a besoin de l´appui financier et même technique des partenaires entre autres les organismes onusiens, le RECSA et les ambassades.

OG (source Rasalao-CI)
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3626 du 12/4/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment