Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire-Economie / L’Île Maurice, « invité d’honneur » à la 5e édition de la CGECI Academy
Publié le mercredi 13 avril 2016  |  AIP
La
© Autre presse par CGECI
La 5e édition de la Cgeci Academy, se déroulera les 21 et 22 avril, à Sofitel Abidjan hôtel Ivoire
Comment




Abidjan – L’Île Maurice est le « Pays invité spécial » de la cinquième édition de la CGECI Academy, prévue les 21 et 22 avril à Abidjan.

Le ministre du Commerce, Jean-Louis Billon, a transmis, mardi, à Port-Louis, la lettre de « Pays invité d’honneur » au gouvernement mauricien, apprend-on de source proche de la délégation ivoirienne.

La CGECI Academy est une plateforme d’échanges offerte aux chefs d’entreprises privées ivoiriens, de la sous-région et les partenaires techniques et financiers pour parler de l’économie. Elle réunit des opérateurs économiques chevronnés mais aussi de nouveaux investisseurs et des porteurs de projets. La 5e édition de la CGECI Academy a pour thème « Tu as un projet, j’ai de l’argent, entreprenons ensemble ! ».

« Nous sommes donc honorés d’avoir été invités à la conférence, c’est un honneur. Malgré le fait que ce soit dans deux semaines, nous allons faire le maximum pour que Maurice soit représenté à un haut niveau et que nous puissions aussi encourager les entrepreneurs mauriciens à prendre connaissance des possibilités d’investissements en Afrique de l’Ouest et particulièrement en Côte d’Ivoire », a dit le Vice-Premier ministre, ministre du Tourisme et des Communications extérieures, Charles Gaëtan Xavier-Luc Duval au cours de l’audience accordée à la délégation ivoirienne.

« Maurice a pris une ampleur importante ces dernières années en termes de stratégie de développement économique. Partir d’un pays purement agricole et devenir un pays de service notamment de services financiers est un exemple à suivre. Nous aimerions donc que le gouvernement et le secteur privé mauriciens puissent partager cette expérience avec le patronat et les responsables politiques ivoiriens », a souligné le ministre ivoirien du commerce, Jean-Louis Billon.

(AIP)

kkf/akn/ask
Commentaires


Comment