Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bounkani/ Cohésion sociale: Des cadres s’allient pour ramener la paix
Publié le vendredi 15 avril 2016  |  Abidjan.net
Bounkani/
© Autre presse par DR
Bounkani/ Cohésion sociale: Des cadres s’allient pour ramener la paix
Comment




Suite aux tragiques événements survenus le 19 mars dernier dans la localité de Bouna, qui s’accordant au bilan officiel ont endeuillés 33 familles, fait 52 de blessés et 2640 déplacés. Plus d’une dizaine de cadres issues des trois principales ethnies de la région du Bounkani, ont le vendredi 8 mars par le biais d’un point de presse qui s’est tenu au Centre ivoirien de recherches et d'études juridiques (CIREJ), fait l’annonce de la mise sur pied d’une Coordination pour le renforcement de la cohésion sociale (Corecs) dans le Bounkani.

Pour le président et porte-parole du Corecs, l’honorable Palé Dimaté, cette coordination a pour but essentiel de coaliser leurs actions pour ramener la paix dans cette région. « Il s’agit de prendre nos responsabilités devant l’histoire, de trouver des pistes de réflexion et d’actions pouvant nous conduire au rassemblement de tous pour le développement de la région du Bounkani », a-t-il indiqué. Pour l’aboutissement de sa principale visée qui demeure une paix durable dans le Bounkani. Elle entend collaborer avec tous les acteurs de cette région soucieux de son développement. « Pour l’atteinte de cet objectif, cette coordination se propose de collaborer avec les cadres et élus, l’administration locale, la chefferie traditionnelle et les guides religieux. C’est tous ensemble unis que nous pourront asseoir une paix durable dans notre contrée. L’harmonie et la bonne entente permettent de bâtir et il nous faut bâtir un Bounkani hospitalier et prospère », a assuré le président du Corecs. Qui a donné des nouvelles fraîches de la situation qui prévaut dans cette partie de la Côte d’ivoire. « Grâce à Dieu cette crise n’a pas embrasé toute la région, ce qui aurait eu des conséquences incalculables. A Bouna, hormis le constat de quelques cas de vol de bétail et d’altercations, la situation est relativement calme. Les commerces ont rouvert, l’administration est au travail et les populations vaquent quotidiennement à leurs occupations. », a-t-il révélé. Et d’ajouter : « Ce rapide retour à la normalité est à mettre à l’actif du chef de l’Etat, son gouvernement et de la représentation de l’Onu en Côte d’Ivoire qui aussitôt informés ont pris les mesures idoines pour ramener l’accalmie.

Nous leur disons infiniment merci pour leur soutien sans failles et leur demandons une fois de plus encore d’assister nos nombreux déplacés ». Notons que le Corecs est un creuset d’éminentes personnalités du Bounkani notamment les officiers supérieurs à la retraite, Ouattara Gaoussou, Som Dipielté, Camara Bakary, des universitaires Ouattara Mamadou, Noufe Djibril, Gago Chelomniho, ainsi que des chefs coutumiers, des médecins et des opérateurs économiques. Qui entendent œuvrer de concert pour asseoir une paix durable dans cette région sujette à de récurrents conflits éleveurs-cultivateurs.

DA
Commentaires


Comment