Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après des visites en France et en Turquie
Publié le samedi 16 avril 2016  |  Présidence
Le
© Présidence par DR
Le Président Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan après des visites en France et en Turquie
Vendredi 15 Avril 2016. Le Président Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan après des visites en France et en Turquie, après avoir pris part au Forum des Marchés Emergents à Paris (France) et au 13è Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à Istanbul (Turquie).
Comment




Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan ce vendredi 15 Avril 2016, après avoir pris part au Forum des Marchés Emergents à Paris (France) et au 13è Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à Istanbul (Turquie).
Il a été accueilli à son arrivée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Hamed BAKAYOKO, assurant l’intérim du Premier Ministre, en mission, ainsi que par des membres du Gouvernement, du Cabinet présidentiel et la hiérarchie militaire.
Dans la déclaration faite au pavillon présidentiel de l’aéroport international Félix HOUPHOUET – BOIGNY, le Président Alassane OUATTARA a d’abord indiqué que le Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à Istanbul (13 et 14 avril 2016), qui avait pour thème : ‘’Unité et solidarité pour la justice et la paix’’, a été l’occasion pour le monde musulman de condamner le terrorisme sous toutes ses formes et de dire au monde entier que la religion musulmane est une religion de ‘’paix et de solidarité’’.
Il a ajouté que le Président de la Turquie, SEM Recep Tayyip ERDOGAN qui assurait la présidence du Sommet, a préconisé une ‘’mutualisation renforcée’’ des efforts dans la lutte contre le terrorisme afin de venir à bout de ce fléau.
Il a par ailleurs recommandé, selon le Chef de l’Etat, la création de la Conférence des femmes de l’OCI ; ceci pour l’accroissement de leur rôle dans cette Organisation.
Au cours du Sommet, le Président de la République a souligné que son homologue turc a évoqué l’utilité d’une ‘’réponse adéquate’’ à la question des migrants, en insistant particulièrement sur la nécessité d’avoir ‘’plus de justice’’ dans le monde.
Le 13ème Sommet de l’OCI a également adopté, un ‘’plan décennal’’ avec une composante économique qui porte sur la redynamisation des instruments de développement, a révélé le Chef de l’Etat.
En marge du Sommet, le Président Alassane OUATTARA a précisé avoir échangé avec son homologue de la Turquie, SEM Recep Tayyip ERDOGAN, qu’il a ‘’remercié’’ pour sa visite officielle en Côte d’Ivoire en février dernier et aussi pour la qualité de son accueil à Istanbul.
Cet échange, a-t-il indiqué, a été l’occasion pour les deux Chefs d’Etat de ‘’réaffirmer leur volonté d’œuvrer au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre la Turquie et la Côte d’Ivoire’’.
Avant Istanbul, le Président Alassane OUATTARA était à Paris où, à l’invitation de l’ancien Directeur Général du FMI, M. Michel CAMDESSUS et du Gouverneur de la Banque de France, M. François VILLEROY DE GALHAU, il a pris part les 11 et 12 avril 2016, au Forum des Marchés Emergents.
Ce Forum qui avait pour thème ‘’Le monde en 2050’’ et qui regroupait d’illustres personnalités du monde politique, des finances et de la banque, a été l’occasion, selon le Président de la République, d’évoquer les ‘’grands défis auxquels les leaders d’aujourd’hui sont confrontés en vue d’offrir un meilleur avenir aux générations futures’’.
Dans ce cadre, s’inspirant de l’exemple de la Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat a fait remarquer que pour l’Afrique, la question importante était de voir comment nous pouvons continuer de faire des progrès qui ont été réalisés au cours de la décennie écoulée afin que les pays africains soient émergents en 2050.
A cet égard, il a rappelé son adresse spéciale au Forum, le 12 avril 2016, sur l’évolution de la démographie dans le monde et particulièrement en Afrique.
A ce niveau, il a souligné que le monde qui compte aujourd’hui 7,4 milliards de personnes, atteindra en 2050, 10 milliards de personnes. Quant à l’Afrique qui a présentement 1,2 milliard de personnes, elle aura en 2050, 2,5 milliards d’habitants, soit près du double de la population d’aujourd’hui. Une population qui sera essentiellement composée de jeunes.
Ce qui a fait dire au Chef de l’Etat que le défi pour les dirigeants africains, sera de trouver des emplois pour ces jeunes; d’où la nécessité d’engager des investissements ‘’massifs’’. A ce niveau, il a dit avoir profité de l’occasion pour mettre en exergue ce qui a été fait ou est en train de se faire en Côte d’Ivoire dans divers domaines : infrastructures, social, agriculture, industrie, etc.
Dans ce sens, il a souligné avoir insisté sur la nécessité de bien former ces jeunes, de leur offrir des possibilités d’emplois et également de faire en sorte qu’ils soient en bonne santé pour soutenir la croissance économique dont nos pays ont besoin.
Le Chef de l’Etat a dit avoir aussi insisté sur la nécessité d’ouvrir les frontières, notamment par les pays européens, pour permettre à certains jeunes africains d’y aller pour acquérir un peu plus ‘’d’expériences’’ ou de ‘’formations spécialisées’’.
Enfin, il a ajouté que le Forum des Marchés Emergents a été marqué par le lancement du livre ’’Le monde en 2050’’ ; un livre écrit par 26 auteurs.
En marge du Forum, le Président Alassane OUATTARA a révélé avoir échangé avec l’ancien Président d’Allemagne, M. Horst KOEHLER et l’ex- Premier Ministre du Kénya, M. Raïla ODINGA.
Commentaires


Comment