Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bouna: le président Pilippe Hien en tournée de sensibilisation pour la lutte contre les violences inter-Communautaires
Publié le lundi 18 avril 2016  |  Ivoire-Presse
Bouna:
© Ivoire-Presse par DR
Bouna: le président Philippe Hein en tournée de sensibilisation contre les violences inter-communautaires
Comment




Après trois semaines de crises opposants les communautés Koulongo, Malinkés et Lobis dans la région du Bounkani, on constate un calme apparent. La vie a repris a repris son cours, les affaires reprennent timidement. Cependant, il y règne un climat de méfiance accru qui oblige les différentes communautés à vivre chacune dans son retranchement. Au vu de cette situation qui fragilise le développement retardant ainsi l’évolution des projets en cours, le Président de la Région M. Philippe Hien a entrepris une action de sensibilisation contre les violences communautaires du jeudi 14 au samedi 16 avril 2016.

Il a opté pour une rapproche plus concrète, celle de rassembler les communautés autour d’un intérêt commun en leur montrant ainsi l’importance de la cohésion social pour le développement. Ainsi dans le département de NASSIAN, le Président du conseil Régional a offert au district sanitaire du matériel médical d’une valeur de 10 millions de Francs ainsi qu’une ambulance offerte par le Ministère de la Santé. Ce même jour Hien Philippe a procédé à l’inauguration de deux dispensaires dans les localités de Dépingo et de Banvayo. Ces deux villages depuis leur création ne disposait pas de centres de santé. Les populations étaient donc obligés de parcourir 21 km au moins avant de rencontrer un dispensaire pour recevoir des soins. Très souvent, les malades convoyés à moto du fait de l’impraticabilité des routes, n’atteignait même pas le centre de santé et rendait l’âme. Dans ces deux localités le taux de mortalité étaient très élevés. Sortie nombreuses à la rencontre de celui qu’elles ont nommés le ‘’jésus’’ du Bounkani, c’est au son de la fanfare, avec des pas de danses que les populations ont accueillies le Président du Conseil Régional.

La population par la voix de Kouassi Hiripi cadre et fils du village a traduit ses vives remerciements au Président « Grâce à vous, nous ne serons plus obligés de parcourir des kilomètres pour recevoir des soins, finies les pertes en vies humaines pour prise en charge tardive des patients, finies les souffrances dues aux intempéries pendant les évacuations vers de lointains centres de santé. En un mot, merci de nous avoir apporté la vie. Aujourd’hui nous prenons l’engagement de taire nos différents ainsi que nos rancœurs et autour de l’unité nous décidons de célébrer la vie et le développement.». A son tour, le Président Philippe Hien a demandé aux populations de laisser tomber leurs griefs pour développer la région « Nous voulons d’un région ou il y a des lobis, des Malinkés, des Koulongons ou encore des peulhs. Mais nous avons soif d’une région où il y a les enfants du Bounkani. Nous ne voulons plus de distinctions de peuples ; nous sommes frères et pour cette raison, nous devons dépasser ces appréhensions, allées au-delà de tout ça. Ce qui est arrivé est bien triste, il nous revient de ne nullement nous laisser manipuler pour ôter la vie de nos frères. Nous devons rester unis. Notre région est assez en retard, ne la retardons pas plus avec la violence. Nous continuerons de vous remettre des infrastructures si vous prenez l’engagement d’être des artisans de paix et de développement. Nous ne sommes pas des ennemies, nous sommes des frères et personne ne nous convaincra du contraire.».

La journée du vendredi a été marquée par une campagne de sensibilisation dans le département de DOROPO précisément dans la localité de KALAMON un village situé à 11km de DOROPO. Là, les populations n’ont pas manqués de dénoncer les affrontements qui se sont déroulés à Bouna occasionnant d’importantes pertes en vies humaines. Le Sous-Préfet M. DRI BI Paul est monté au créneau pour inciter la population à la réconciliation véritable, il n’a pas manqué de souligner que la cohésion sociale est un facteur déterminant dans la course au développement. Par conséquent, il est plus qu’urgent pour les populations de se redonner la main et d’avancer ensemble pour des actions plus concrètes.
Cette action de sensibilisation s’est étendue à la journée du samedi. Le Président du conseil a entrepris une mission de sensibilisation auprès de 9 chefs des grandes familles Lobis pour leur demander d’être des médiateurs dans le processus de réconciliation. « Soyez des artisans de paix comme vous l’avez toujours été, ne laissez pas les querelles diviser l’union qui régnait dans notre belle cité. Convoquez les jeunes si ça ne va pas, laissez la justice faire son travail si vous vous sentez lézé quelque part. Mais demeurez des artisans de paix. Les Koulongos et les malinkés sont nos frères ; nous sommes condamnés à vivre ensemble pour le développement du Bounkani. ».

Le Président a également procédé à la remise d’une tonne de riz et de cartons de poissons aux déplacés résidant au domicile du Préfet. Pour lui c’est un acte de soutien et de compassion à ces personnes qui n’ont plus de gîtes mais encore une marque de remerciement envers les institutions qui ont pris ces victimes en charge dès le début des conflits.
Cette action de sensibilisation s’étendra sur un long terme et sera clôturé par une journée commémorative des victimes de ces conflits prévu très bientôt.

Sercom
Commentaires


Comment