Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité/Lutte contre la prolifération des armes légères: Ouverture d’une conférence régionale sur les bonnes pratiques acquises dans un projet Allemand à Abidjan
Publié le mardi 19 avril 2016  |  Abidjan.net
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre la prolifération des armes: les commissions des pays de la CEDEAO participent à une conférence régionale
Du 18 au 21 Avril 2016. Une conférence régionale des Commissions nationales de Lutte contre la Proliférations des armes légères et de petits calibres des 15 pays de la CEDEAO se tient à Abidjan dans le cadre du projet financé par l`Allemagne.
Comment




La conférence régionale des Comnat-ALPC des 15 pays de la CEDEAO sur les bonnes pratiques acquises dans le cadre du projet financé par l’Allemagne a ouvert ses portes ce lundi 18 Avril 2016 à Abidjan.
Co-organisé par le ministère des affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne à travers la GIZ et la Comnat-Alpc de Côte d’Ivoire, la présente conférence régionale vise à renforcer le contrôle des Alpc dans la sous-région CEDEAO par le partage de bonnes pratiques et l’élaboration des recommandations entre les différentes Comnat-Alpc et les principales organisations de la société civile.
Ce projet de transfert des bonnes pratiques acquises pendant la durée d’exécution bénéficie d’un budget d’environ 2,5 millions d’euros soit 1,6 milliards de fcfa. Ce budget se base les différents plans nationaux de la Comnat-Alpc dans l’exécution de ses activités.
Le président de la Comnat-Alpc, a exprimé sa gratitude envers les partenaires de ce projet. Selon lui, c’est grâce à leur confiance exprimé que ce projet a pu être réalisé. Ainsi il s’est saisi de cette occasion pour réitérer sa reconnaissance envers la Coopération Allemande à travers la GIZ et les collègues des Commissions Nationales des pays frères de la CEDEAO. Selon lui, cette conférence peut d’appréhender comme une plate forme du donner et du recevoir puisque durant ces trois jours les participants bénéficieront des expériences acquises pendant l’exécution du projet, mais aussi apprendre beaucoup de chaque participant sur la question.
Convaincu que la présente rencontre contribuera à identifier les meilleurs expériences et pratiques au sein de États respectifs, le président de la Comnat-Alpc s’est dit persuadé que la conclusion des travaux permettront de susciter des réflexions à même de répondre à l’appel des gouvernants dans un contexte mondial marqué par de nouvelles menaces en matière de sécurité transnationale.
L’une des participantes, le général Coulibaly Kani Diabaté du Mali a dans son propos salué l’initiative du GIZ avant d’indiquer que le trafic d’armes reste une question préoccupante en Afrique. Selon elle, ce genre de conférences, permet de travailler de manière concertée ce qui crée une synchronisation des actions des partenaires avec le travail abattu dans la sous-région. " aucun État ne peut gérer seul la problématique sécuritaire face aux nouvelles menaces terroristes " a-t-elle ajouté. Ainsi elle a souhaité une synergie des forces vives pour répondre aux attaques terroristes dans la sous-région et ailleurs.
Rappelons que ce projet GIZ démarré en 2012, a appuyé la Comnat-Alpc dans les domaines de la gestion des stocks d’armes et munitions ; du renforcement du cadre législatif et réglementaire sur les Alpc ; du renforcement des capacités de la ComNat, des Forces et acteurs impliqués dans le secteur de la sécurité ; de la Coordination et de la Coopération et dans la Recherche et le Développement.

Atapointe
Commentaires


Comment