Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La construction d’infrastructures constitue un enjeu pour le développement de l’Afrique occidentale
Publié le mardi 19 avril 2016  |  Xinhua
Belle
© Hawkeye Studio par Hawkeye Studio
Belle vue aérienne: Boulevard de France
Comment




"L'Afrique occidentale est confrontée à de grands espaces de développement quant aux aménagements d'infrastructures dont les opportunités l'emportent sur les défis", a estimé le vice-président-directeur général de la China Communications Construction Company Ltd (CCCC), Sun Ziyu, dans une interview exclusive à l'agence de presse Xinhua.

Selon M. Sun, la construction d'infrastructures constitue le premier objectif pour le développement des pays de l'Afrique occidentale.

Il a cité en exemple le projet d'agrandissement du Port autonome d'Abidjan, l'un des travaux d'infrastructures mis en service l'an dernier par la China Harbour Engineering Company (CHEC), filiale de la CCCC.

Avec un investissement engagé de 933,4 millions de dollars américains, les travaux utilisent une conception et une norme de construction chinoises en conformité avec le standard de l'Union européenne (UE).

"Cela est considéré comme un exemple de la stratégie dite de la marche vers l'extérieur concernant le standard chinois et il sert à la fois d'un modèle de combinaison de différents standards dans le cadre d'un projet", a indiqué M. Sun.

Les entreprises chinoises ne peuvent pas "s'acclimater" à l'étranger, en particulier en Afrique, et elles se préoccupent de l'intégration dans les projets de coopération.

D'après M. Sun, les entreprises chinoises portent sur l'internationalisation mais ce processus doit s'accomplir principalement par des efforts et s'orienter vers le marché local.

Fort de ses nombreuses années d'expérience, M. Sun a mis l'accent sur "l'altruisme et l'abandon de bon gré" relativement au travail à l'étranger.

A l'en croire, la CCCC poursuit la mise en oeuvre d'infrastructures en Afrique et à participer davantage au développement du continent en tant qu'entrepreneur et investisseur dans le futur.

L'année dernière, la société a établi une autre filiale chargée de la construction de zones industrielles, économiques spéciales et de libre-échange.

"Cela constitue une opportunité importante pour l'Afrique, par exemple, nous avons mis en service des affaires immobilières, nous avons entamé à construire des logements à prix modérés et de catégories moyenne ou supérieure dans de nombreux pays en Afrique" , a précisé M. Sun.
Commentaires


Comment