Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le Chef de l’Etat a pris part à la cérémonie de signature de l’accord de Paris
Publié le samedi 23 avril 2016  |  Présidence
Participation
© Présidence par dr
Participation de S.E.M. Alassane Ouattara, à la cérémonie d`ouverture de la signature de l`accord de Paris sur le climat aux Nations Unies à New-York
Vendredi 22 Avril 2016. New-York . Participation de S.E.M. Alassane Ouattara, à la cérémonie d`ouverture de la signature de l`accord de Paris sur le climat aux Nations Unies à New-York
Comment




La cérémonie de signature de l’Accord de Paris sur le Climat (COP21), s’est tenue ce mercredi 22 Avril 2016, à New-York au siège des Nations Unies, en présence de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement, dont le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA.
Intervenant à l’ occasion de cet évènement, le Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki Moon, a invité les pays à ratifier le plus tôt possible l’accord afin d’accélérer sa mise en oeuvre. En effet, l’Accord de Paris ne rentrera en vigueur qu’après la ratification de 55 pays.
Le Président François HOLLANDE, a quant à lui, réaffirmé la volonté de son pays d’aller plus loin que les engagements pris et de faire en sorte que les déclarations deviennent des actes.
Intervenant à son tour, le Président Alassane OUATTARA, a d’abord félicité la Présidence française de la COP 21 pour le succès remarquable des négociations avant de rendre un hommage particulier au Secrétaire général des Nations Unies, pour "son plaidoyer sans relâche en faveur d’un accord universel sur le climat".
Il a souligné qu’en Côte d’Ivoire, « la pluviométrie a baissé d’environ 13% depuis les années 1980 et durant les dernières décennies, une hausse de 0,8°c a été enregistrée". Cela a eu pour conséquences "la baisse des rendements agricoles, la progression de l’érosion côtière, la récurrence des catastrophes naturelles et l’augmentation des flux migratoires".
Pour toutes ces raisons "la mise en oeuvre de l’Accord de Paris est un impératif » selon le Président OUATTARA.
En outre, Le Chef de l’Etat a indiqué que la Côte d’Ivoire, qui ambitionne d’être, un pays exemplaire et d’excellence en matière de développement durable, alliant la vision d’émergence économique avec la mise en oeuvre de sa « stratégie bas carbone », a besoin de l’appui et de
l’accompagnement de la communauté internationale notamment dans le domaine de la production d’électricité, afin de "réussir l’adaptation de son économie aux contraintes liées aux changements et au réchauffement climatiques".
Pour terminer, le Président de la République a invité toutes les parties de l’Accord de Paris à aller plus loin afin de pérenniser la dynamique actuelle et rendre irréversible les progrès à accomplir.
Pour cela, « nous devons mettre au service de l’humanité les progrès scientifiques et technologiques réalisés dans le domaine de la lutte contre le réchauffement climatique ». Ceci, afin de léguer aux générations futures, une planète dans laquelle elles pourront vivre et s’épanouir ».
Notons qu’en marge de la cérémonie d’ouverture, le Chef de l’Etat a co-présidé la session de haut niveau des déclarations nationales en compagnie du Président de la République de Nauru, S.E.M.Baron Waqua.
Commentaires


Comment