Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une campagne pour l’autonomisation économique de la femme lancée à Bouaké
Publié le samedi 7 mai 2016  |  AIP
Comment




Bouaké- Une campagne nationale de sensibilisation sur l’autonomisation économique de la femme dénommée « Femmes modèles » a été lancée, vendredi, à Bouaké, par l’ONG Care international Côte d’Ivoire en partenariat avec le ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant.

Elle consiste à utiliser l’histoire et l’image des femmes ayant connu un parcours assez impressionnant en matière d’entrepreneuriat, pour persuader leurs sœurs à s’engager dans les activités économiques. Cinq femmes entrepreneurs ont été sélectionnées, à savoir, Mmes Mobio Chantal et Kouadio Akoua Victorine du district d’Abidjan, Jeanne Coulibaly épouse Sékongo de Korhogo, Kouamé Henriette de Bouaké et Tia Philomène de Man. Cette campagne qui se déroulera dans les régions du Poro, Gbêke, Tonpki et dans le district autonome d’Abidjan jusqu’en juillet.. Selon la stratégie de mise en œuvre élaborée, elles partageront leurs expériences avec les autres femmes à travers des causeries de groupes, des émissions radiodiffusées et télévisées.

Ces cinq «femmes modèles» choisies parmi plus de 400 candidates de différentes, lors de la première phase du projet, ont reçu des diplômes de félicitation et des trophées ainsi que les encouragements du directeur pays de Care international Côte d’Ivoire, Guillaume Aguattant, et des autorités administratives.

Care international Côte d’Ivoire bénéficie de l’appui financier de la Fondation H&M via Care Nederland pour réaliser cette campagne dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la stigmatisation pour un développement communautaire durable. A en croire le coordonnateur du projet, Jacob Gnamien, les femmes qui vont s’engager dans l’entrepreneuriat bénéficieront de l’appui de Care international Côte d’Ivoire notamment, en termes de formation et de facilitation d’accès au crédit auprès des établissements financiers, pour le démarrage de leurs projets ou le renforcement.

Une vue de la cérémonie de lancement de la campagne au centre culturel Jacques Aka de Bouaké

(AIP)

nbf/ask
Commentaires


Comment