Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le secteur privé ivoirien instruit sur les opportunités du prochain groupe consultatif
Publié le mardi 10 mai 2016  |  APA
Groupe
© Abidjan.net par Atapointe
Groupe Consultatif PND 2016-2020 : Kaba Nialé mobilise le secteur privé
En prélude au Groupe Consultatif Plan National de Développement (GC-PND 2016-2020), prévu du 17 au 18 mai prochain à Paris, la ministre du Plan et du Développement, Nialé KABA a rencontré le secteur privé ivoirien.
Comment




La ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba a rassuré lundi soir, à Abidjan les acteurs du secteur privé national que des dispositions sont prises afin qu’ils puissent tirer le meilleur parti lors du groupe consultatif du Plan national de développement (PND 2016-2020) où la deuxième journée leurs est consacrée.

«Nous avons pris des dispositions pour que vous puissiez tirer le meilleur parti de la journée du groupe consultatif » , a rassuré le ministre du plan et du développement au cours d'une rencontre d'échanges et de partages avec le secteur privé qui s'inscrit dans le programme de préparation du groupe consultatif pour le financement du PND (2016-2020) qui se tiendra les 17 ET 18 mai prochain à Paris, la capitale française.

A cette rencontre de Paris, selon Nialé Kaba, le secteur privé aura droit à des B-to B , des rencontres avec des investisseurs, des financiers ,des opérateurs de différents secteurs qui vont y prendre part.

Rappelant la part importante de financement du secteur privé dans le nouveau PND qui est passé de 60 à 62 %, elle a indiqué à ses hôtes, « partenaires de l'Etat » , que leur participation vise à « échanger, partager l'expérience, donner son point de vue objectif de façon objective sur les efforts du gouvernement pour faire émerger un secteur privé dynamique, compétitif ».

Jean Kacou Diagou ,le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) a également exhorté ses paires à prendre une part active dans cette rencontre.

« Je compte sur la mobilisation du secteur privé. Nous avons aujourd'hui un pays qui est en paix, attrayant. En 2012 ce n'était pas le cas », a insisté le président du patronat ivoirien.

Poursuivant, il a fait remarquer aux acteurs du secteur privé « qu'aujourd'hui nous avons la possibilité de faire des partenariats avec les autres et nous mettre ensemble entre pour faire des partenariats locaux ou avec des gens de la sous-région pour créer des unités, des entreprises qui peuvent accompagner le développement ».

« Nous tenons à ce qu'à la suite de ce PND émerge des champions nationaux », a envisagé M.Diagou.

L'Etat ivoirien a un besoin de financement recherché et destiné à l'investissement public estimé à 4425,2 milliards FCFA sur la période des quatre prochaines années pour le financement de son Plan national de développement (PND) qui vise l'atteinte de émergence à l'horizon 2020 à en croire la ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba.

Pour la mobilisation des partenaires autour de ce 2ème Plan national de développement, un groupe consultatif se tiendra les 17 et 18 mai à Paris en France dans les locaux de la Banque mondiale.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment