Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Affrontements à Alépé: Les ministres Mariatou Koné et Patrick Achi appellent au calme
Publié le mercredi 11 mai 2016  |  Fraternité Matin
Affrontements
© Ministères par DR
Affrontements à Alépé: Les ministres Mariatou Koné et Patrick Achi appellent au calme.
Les ministres Mariatou Koné de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’Indemnisation des victimes et Patrick Achi, des Infrastructures économiques, ont, à la suite de l’affrontement qui a fait cinq blessés à Ahoutoué, rencontré les populations de cette localité, ce mardi 10 mai.
Comment




La justice, a-t-on appris, a été saisie pour un règlement définitif de ce bicéphalisme qui est à l’origine de cet affrontement.

Les ministres Mariatou Koné de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’Indemnisation des victimes et Patrick Achi, des Infrastructures économiques, ont, à la suite de l’affrontement qui a fait cinq blessés à Ahoutoué, le 8 mai, rencontré les populations de cette localité, ce mardi 10 mai, sur la place publique dudit village.

En présence des différents protagonistes, les deux ministres ont tenu un langage clair. ‘’La violence n’est pas un mode de règlement des problèmes. Je vous exhorte donc à la paix, l’entente, la patience. Plus aucun coup de fusil ne devra être entendu à Ahoutoué’’, a indiqué la ministre Mariatou Koné. Qui a par ailleurs souligné que le Président Ouattara est écœuré par cette autre situation parce qu’il a placé son second mandat sous le signe de la consolidation de la paix.

Elle a saisi cette occasion pour conseiller aux chefs, jeunes et femmes d’être des vecteurs de cohésion sociale. Pour le ministre Patrick Achi, ce sont des mains occultes qui manipulent les jeunes. Il a indiqué que des enquêtes seront menées et tous les éventuels meneurs seront arrêtés et subiront la rigueur de la loi.

« Je vous demande pardon. Laissez tout tomber. On va trouver une solution pour éviter cette double chefferie à Ahoutoué », a-t-il insisté. A la demande de la ministre Mariatou Koné, Oté Hervé et N’cho Aboeya Léon, les deux autorités traditionnelles qui se disputent la tête de ce village, se sont engagés publiquement à entretenir la paix.

La justice, a-t-on appris, a été saisie pour un règlement définitif de ce bicéphalisme qui est à l’origine de cet affrontement.

Boni Amlaman
Commentaires

Titrologie



Fraternité Matin N° 15426 du 11/5/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment