Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Dominique Ouattara à propos de la lutte contre le Sida : "Que nos pays s’engagent dans la production locale de médicaments ARV"
Publié le jeudi 12 mai 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie de clôture de la réunion continentale des ministres de la santé
Mardi 10 Mai 2016. Sofitel Hôtel Ivoire d`Abidjan. M. Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l`ONUSIDA distingué par l`Etat de Côte d`Ivoire lors de la Cérémonie de clôture de la réunion continentale des ministres de la santé.
Comment




La réunion continentale des ministres de la Santé, des experts, des bailleurs de fonds, pour la lutte contre le Sida pédiatrique a pris fin le mercredi 11 mars 2016 à Sofitel Hôtel Ivoire, sur des recommandations. Une occasion pour la Première Dame de Côte d’Ivoire d’en rappeler les enjeux.

« Vers la fin du Sida pédiatrique : catalyser l’action mondiale pour rattraper le gap pour le traitement pédiatrique du VIH », tel est le thème de la réunion de haut volet du mercredi 11 mars à l’initiative de Mme Dominique Ouattara et des ministres de la Santé. Il était question à cette réunion de proposer des solutions afin de lutter efficacement contre cette pandémie, qui a déjà fait trop de ravages en Afrique. La Première Dame, Dominique Ouattara, ambassadeur spécial de l’Onusida a donc à ce sujet, remercier les différents participants pour leur apports tout en relatant les objectifs à atteindre dans la lutte menée contre le virus du Sida : « Je prends bonne note des propositions et recommandations qui viennent de nous être énoncées, et dont la mise en œuvre permettra l’atteinte de notre objectif commun. C’est objectif sont entre autre de prendre un engagement collectif pour la fin du Sida, mobiliser suffisamment de ressources afin de répondre à cette injustice qu’est la pédiatrique sur notre continent, et d’y mettre fin dans un proche avenir ». Aussi, elle a apporté quelques suggestions pouvant permettre de réduire le coût d’achats des médicaments Anti-rétro viraux (ARV). « Je voudrais en plus de ces importantes recommandations, suggérer que nos pays s’engagent plus que jamais dans la production locale de médicaments ARV en général, et des réformes pédiatriques en particulier afin de réduire les coûts d’achats et de satisfaire tous nos besoins. » a-t-elle confié. Et de conclure : « pour ma part, en tant qu’ambassadeur spécial de l’Onusida, je continuerai à m’impliquer et à mener mon plaidoyer, afin d’obtenir les ressources nécessaire à la lutte contre le Sida pédiatrique sur notre continent et dans le monde ».

RB
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3648 du 11/5/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment