Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

10 000 enfants de la région du Sud-Est ivoirien bénéficient de vaccins contre la fièvre typhoïde
Publié le vendredi 13 mai 2016  |  APA
Lutte
© Présidence par David Zamblé
Lutte contre la Fièvre Typhoïde : Dominique Ouattara lance une campagne de vaccination gratuite pour 10.000 enfants de la région du Sud-Comoé
Jeudi 12 Mai 2016. Stade de Grand-Bassam. Dominique Ouattara lance une campagne de vaccination gratuite pour 10.000 enfants de la région du Sud-Comoé.
Comment




Une campagne de vaccination contre la fièvre typhoïde initiée par la Fondation Children of Africa a été lancée jeudi, à Grand Bassam (environ 43 km d’Abidjan) en faveur de 10 000 enfants de la région du Sud Comoé (Sud-est ivoirien), a constaté l’Agence de presse Africaine (APA) sur place dans cette ville balnéaire.

Selon la première Dame ivoirienne, Dominique Ouattara, Présidente-fondatrice de la Fondation qui œuvre depuis 1998, cette action d’un coût total de 60 millions F CFA, vise « à protéger nos enfants contre la fièvre typhoïde afin qu’ils grandissent en bonne santé ».

« Les enfants qui recevront leur vaccin bénéficieront d’un déparasitage systématique en plus des conseils de santé et d’hygiène de base afin de s’assurer qu’ils soient bien immunisés contre la maladie (…).La santé de nos enfants est prioritaire pour chacun d’entre nous », a souligné Dominique Ouattara.

Pour sa part, la ministre en charge de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie a précisé que la fièvre typhoïde qui fait partie des maladies oro-fécales qui « interviennent dans les
zones où l’hygiène est précaire ».

« Ces maladies sont dues au manque d’hygiène (…) », a-t-elle alerté tout en prévenant que les médicaments pour y faire face sont chers.

« Les données mondiales les plus récentes font état de 20 millions de cas de fière typhoïde et plus de 20 000 décès. En Côte d’Ivoire, la maladie est fréquente et souvent confondue malheureusement avec le paludisme causant ainsi un retard de diagnostic », a par ailleurs regretté Raymonde Goudou Coffie.

Les villes de Grand Bassam, Bonoua , Samo, Aboisso ,Adiaké, Maféré, Asssini, Tiapoum, Noé, Koukourandoumi, Ayamé vont accueillir cette caravane de vaccination qui s’achève le 21 mai prochain.

SY/hs/ls/APA
Commentaires


Comment