Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Friedrich Ebert forme les centrales syndicales sur la migration liée au travail
Publié le vendredi 13 mai 2016  |  AIP
Comment




Abidjan – La Fondation Friedrich Ebert Stiftung a renforcé, de jeudi à vendredi, les capacités des Centrales syndicales ivoiriennes sur la gouvernance de la migration du travail, lors d’un séminaire organisé dans un réceptif hôtelier à Abidjan-Plateau.

Son représentant résidant, Martin Johr, a justifié cette formation par le fait que selon des chiffres des Nations Unis, l’Afrique de l’Ouest est la première région d’accueil des migrants (près de huit millions) en Afrique et par le fait que les travailleurs migrants ne sont ni organisés, ni représentés au sein des organisations syndicales. « L’organisation de cette formation répond à ce souci de contribuer à inscrire les questions sur la migration dans nos actions syndicales », a précisé M. Johr.

Selon le coordonnateur de la plate forme des Centrales syndicales ivoiriennes, Tano Honorat, la migration en Côte d’ivoire est essentiellement une migration de travail. « Or, les centrales syndicales n’ont jamais été associées par le gouvernement au traitement des questions de migration », a-t-il déploré, se réjouissant toutefois que cette activité leur permettra d’asseoir une position commune sur cette problématique.

Le séminaire a porté sur le thème « Renforcement des capacités des dirigeants syndicaux sur la gouvernance de la migration du travail ». Il était animé par des experts et syndicalistes dont Sami Adouani, coordonnateur de programme au bureau de la Fondation Friedrich Ebert de Tunis en charge du Réseau syndical des migrations méditerranéennes (RSMMS) et Malick Sy du Comité d’action et de réflexion intersyndicale sur la migration (CARISM) du Sénégal et plusieurs intervenants locaux.

Ils ont entretenu les participants sur les stratégies d’organisation et d’action pouvant amener les syndicats à être efficaces dans le domaine de la migration du travail. Fondée en 1925, Friedrich Ebert Stiftung défend les valeurs de la social-démocratie que partagent les syndicats libres.

aaa/ask
Commentaires


Comment