Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vers la fin de l’isolement des acteurs sociaux du développement : Les ONG d’Afrique vont créer une union continentale à Yamoussoukro
Publié le mardi 17 mai 2016  |  UAOD
Vers
© Autre presse
Vers la fin de l’isolement des acteurs sociaux du développement : Les ONG d’Afrique vont créer une union continentale à Yamoussoukro
Comment




Les organisations non gouvernementales d’Afrique vont bientôt travailler ensemble sur tout le continent. Les acteurs civils du développement ont décidé de mutualiser leurs expériences en mettant en œuvre des projets intégrés à l’échelle régionale ou sous-régionale. Les ONG d’Afrique sont conscientes qu’aucun pays africain ne peut être un ilot de prospérité si les autres, autours, doivent demeurer un désert de misère. Les acteurs civils du développement vont se retrouver donc au sein de l’Union Africaine des ONG de Développement (UAOD) pour créer une synergie d’actions et s’épauler pour la mise en œuvre des projets de développement. En la matière, l’Afrique avait, une fois encore pris du retard. Depuis mars 1997 en effet, les ONG de développement et d’aide humanitaire de l’Union Européenne se sont unies à l’échelle des pays d’Europe. Au sein de l’Union Africaine des ONG de développement (UAOD), l’accent sera surtout mis sur l’organisation impérative des réseaux dans chaque pays africain. La charte qui devra réunir les ONG d’Afrique et celle de la diaspora africaine est ventilée dans tous les pays depuis le mois de mars 2016. Des pays dont les ONG sont déjà organisées ont réagit presque systématiquement. Les grandes organisations du Burkina Faso, du Maroc, de l’Algérie, du Bénin, du mali etc. et celles de la diaspora africaine se sont engagées à faire de l’UAOD le guichet unique des ONG d’Afrique en termes de projets et d’interlocuteur des partenaires des ONG. La structure sera organisée autour des six (6) vice-présidents représentant les grandes régions du continent africain, la diaspora étant considérée comme une région. Chaque pays d’Afrique verra ses ONG et associations organisées en onze réseaux : Agriculture, développement rural et élevage; Autonomisation de la femme et Protection de l’enfance; Cohésion sociale et solidarité ; Droit de l’homme et immigration ; Education et formation; Emploi, Jeunesse et sports; Energie, Environnement et développement durable; Mines et richesses du sous-sol; Santé et hygiène; TIC, Commerce et transports ; Tourisme et artisanat.
Les Organisations africaines et celles de la diaspora ont décidé de tenir le premier congrès de l’UAOD à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. A l’unanimité des organisations africaines, le Président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a été sollicité pour patronner le congrès. Le co-parrainage du congrès a été proposé aux Présidents Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso et Patrice Talon du Bénin.
L’Afrique des acteurs civils du développement est en pleine construction et le pic sera atteint les 18 et 19 août prochains à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Dr Moussa Abdoul Kader Diaby, Président du Comité d’Organisation du congrès multiplie les rencontres avec les ONG de la diaspora africaine en Europe. Il sera en Asie au mois de juin pour expliquer l’UAOD et l’intérêt que les ONG et associations du continent africain ont à parler et à agir désormais ensemble.

Le Service Communication de l’UAOD
Commentaires


Comment