Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Football: la Côte d’Ivoire tient la Hongrie en échec en amical à Budapest (0-0)
Publié le vendredi 20 mai 2016  |  Alerte Info
Match
© AFP par ATTILA KISBENEDEK
Match amical entre la Côte d`Ivoire et la Hongrie à Budapest
Vendredi 20 mai 2016. La sélection nationale de Côte d’Ivoire et son homologue de la Hongrie se sont séparées sur un nul blanc en match international amical, à Groupama Arena Stadium de Budapest.
Comment




L’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire, championne d’Afrique en titre, et la Hongrie, qualifiée pour l’Euro 2016, se sont neutralisées (0-0) vendredi à Budapest en match international amical.

C’est une équipe de Côte d’Ivoire, pâle copie dans le jeu de celle qui a remporté la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 qu’il a été donné de voir au Groupama Arena de Budapest.

La première mi-temps de cette rencontre n’aura valu que par les offensives hongroises qui ont -heureusement pour les Ivoiriens- buté sur une défense dans laquelle les latéraux Bakayoko Mamadou et Wilfried Kanon n’avaient visiblement pas leur place.

Tant ils se montrés particulièrement illustrés dans la grisaille collective par leur incapacité à contenir les attaquants hongrois.

Dépassés dans la récupération, dans l’impact physique, dans la possession du ballon et au niveau de l’animation, les Ivoiriens, incapables d’asseoir leu jeu, n’ont jamais été à la hauteur de cette équipe de Hongrie 18e mondial selon le dernier classement de la FIFA.

Le milieu de terrain tenu par le trio Ismaël Diomandé, Jean Michael Séri et Victorien Angban n’a réussi aucune action.

Esseulé en attaque le joueur de Bristol FC (Angleterre) Jonathan Kodjia, a traversé cette première période comme un météore.

Les poulains de Michel Dussuyer, 34e mondial selon le dernier classement de la FIFA, reviennent en 2e mi-temps avec de meilleures dispositions et s’offrent quelques occasions qu’ils n’arrivent pas à concrétiser.

Peu à peu, la Hongrie cède du terrain mais ne rompt pas jusqu’au coup de sifflet final.

SKO
Commentaires


Comment