Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Nouveau barème des salaires minima catégoriels : quelle applicabilité ?
Publié le lundi 23 mai 2016  |  MZK GROUP
Cérémonie
© Abidjan.net par DR
Cérémonie pour l`application de nouveau barème des salaires minima catégoriels
Comment




Après la prise de l’arrêté ministériel, en date du 30 décembre 2015, signé par le ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle, M. Moussa DOSSO, et prenant effet à partir du 1er Janvier 2015 ; le nouveau barème des salaires est maintenant disponible.
Issu d’une longue et laborieuse concertation entre le patronat (CGECI-FIPME) et les syndicats de travailleurs (UGTCI -DIGNITE-FESACI) à travers la Commission indépendante permanente de concertation (CIPC), ce nouveau barème présente des changements majeurs ; entre autres :
- la diversité des taux obtenus dans chaque secteur d’activité ;
- le retrait du barème du secteur non régis par la Convention Collective ;
- une meilleure structuration du barème dans le secteur maritime pour ne citer que ces ceux-là.
La règlementation étant promulguée et en vigueur, reste aux acteurs du monde du travail de se l’approprier. Il n’en demeure pas moins, tout de même, que certaines questions essentielles restent posées, notamment : « sur quel élément du salaire devrait s’appliquer le taux de revalorisation convenu dans chaque secteur d’activité ? »
Pour éclairer la lanterne de tous sur ces questions, le Réseau Ivoirien des Gestionnaires de Ressources Humaines (RIGRH) organise son prochain workshop-RH sur le thème « NOUVEAU BAREME DES SALAIRES MINIMA CATEGORIELS : QUELLE APPLICABILTE ? »
Le RIGRH crée l’occasion où des éléments pertinents vous seront apportés pour vous permettre de mieux apprécier la portée de cette décision et réussir son application dans vos entreprises.
Image d’archive
Ce sera aussi l’occasion d’aborder des sujets tels que la longue marche vers le nouveau Smig
à 60.000 F CFA ; le bilan de son application ; les mesures d’accompagnement à la revalorisation des minima catégoriels ; les dispositions à prendre pour les prochaines revalorisations du Smig et les négociations à prévoir pour les secteurs non pris en compte dans le nouveau barème.
Comme conférenciers il y aura M. LADOUYOU Edouard, Diplômé d’Etudes Supérieures Professionnelles, option : Gestion des Projets, Responsable des Questions Sociales et de la Formation à la CGECI et M. MAR Mao, Président de la Commission Scientifique et Formation du RIGRH et DRH à CFAO GROUP.

Le rendez-vous est donc pris !
Commentaires


Comment