Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a présidé la Réunion ministérielle sur la paix et la sécurité dans l’espace UEMOA
Publié le vendredi 27 mai 2016  |  Présidence
Réunion
© Présidence par DR
Réunion ministérielle sur la paix et la sécurité dans l`espace UEMOA
Œuvrer vite et efficacement pour éviter que le terrorisme ne s’enracine dans l’espace communautaire. C’est tout le sens de la réunion ministérielle sur la Paix et la sécurité dans l`Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui se tient ce vendredi 27 mai 2016, à Abidjan, en Côte d`Ivoire.
Comment




Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, a présidé, ce vendredi 27 mai 2016, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, la Réunion ministérielle sur la paix et la sécurité dans l’espace UEMOA, en présence du Président Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Président en exercice de la CEDEAO et Président du Comité de haut niveau sur la mise en œuvre du traité paix et sécurité de l’UEMOA.

Intervenant à l’occasion de cette rencontre, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Hamed BAKAYOKO, a formulé le vœu de voir cette rencontre permettre aux Ministres de la Sécurité et de la Défense, aux Experts en sécurité, aux hauts Experts en finance et aux Chefs des services de renseignements des pays de l’UEMOA de trouver les voies et moyens de venir à bout de la menace terroriste.

Le Président Macky SALL a, pour sa part, salué le leadership du Président Alassane OUATTARA et la sagesse avec laquelle il dirige notre Union, avant d’exhorter nos Etats à renforcer leur coopération dans une approche globale et à envisager une lutte collective en mettant un accent particulier sur l’anticipation, la prévention et l’échange d’informations. Il a, en outre, annoncé la mise en place prochaine du Mécanisme de veille et d’alerte précoce de l’UEMOA.

Le Président Alassane OUATTARA s’est, quant à lui, inquiété d’une menace globale
d’une ampleur sans précédent, qui entrave les fondements et les performances de
notre Union.

Aussi, a-t-il exhorté les pays membres à tout mettre en œuvre pour la protéger et
garantir la paix et la sécurité en son sein à travers une réponse collective et ferme,
portée par des Etats déterminés, des Institutions fortes et démocratiques.
Pour le Chef de l’Etat, notre mobilisation et notre détermination doivent être à la
hauteur du défi imposé à nos sociétés, afin de permettre à nos pays de préserver et
de consolider les importants progrès économiques et humains accomplis ces
dernières années.

A cet égard, il a préconisé l’adoption de mesures plus ambitieuses en matière de sécurité, la dynamisation et la modernisation de notre politique commune de paix et de sécurité et le renforcement de la coordination entre nos pays.

Le Président de la République a également encouragé la mise en œuvre au niveau de
notre Union, des mesures antiterroristes et de la politique de défense et de sécurité commune adoptées au sein de la CEDEAO. Il a, en outre, appelé les Etats à nouer de nouveaux partenariats et à explorer de nouvelles formes de solidarité, afin de pouvoir supporter le coût de la lutte contre le terrorisme et les menaces globales.

Pour le Chef de l’Etat, Il n’y a pas de réponse viable, efficace et durable à la lutte contre le terrorisme qui ne mette la coopération au cœur des efforts. C’est pourquoi, notre action commune, selon lui, doit être guidée par la complémentarité de nos dispositifs, la coordination de nos opérations et la cohérence de nos modes opératoires.

Dans cette perspective, le Président de la République a recommandé la mise en œuvre d’un certain nombre d’actions prioritaires, notamment le renforcement de la capacité de contrôle et d’identification, la multiplication de patrouilles conjointes dans les zones transfrontalières, l’installation d’un contrôle plus rigoureux des flux interEtats de passagers par voie terrestre entre nos pays, sans remettre en cause la libre circulation des personnes et des biens, le financement communautaire d’appareils et d’outils pour l’établissement de documents de voyages sécurisés par tous les Etats et la création d’un Centre Régional de Coordination Anti-Terroriste.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a souhaité que les résultats des travaux, qui seront soumis à la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA qui se tiendra à Dakar le 05 juin prochain, répondent aux attentes de nos populations et pays respectifs.
Commentaires

Sondage
Réunion
© Présidence par DR

Réunion
© Présidence par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment