Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Entrepreneuriat Jeune/ Le PASRES initie une formation en l’endroit des jeunes chercheurs
Publié le mardi 7 juin 2016  |  Abidjan.net
Entrepreneuriat
© Abidjan.net par C. K
Entrepreneuriat Jeune/ Le PASRES initie une formation en l`endroit des jeunes chercheurs
Mardi 07 juin 2016. Abidjan. À l`initiative du Programme d`Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES), vingt étudiants participent à un programme de formation sur l`entrepreneuriat depuis ce matin à l`Université Nangui Abrogoua à Abidjan.
Comment




À l’initiative du Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES), vingt étudiants participent à un programme de formation sur l’entrepreneuriat depuis mardi à l’Université Nangui Abrogoua à Abidjan.

Pendant trois jours, ces jeunes chercheurs bénéficiaires des bourses d’études et des financements de projets du PASRES en Sciences des Techniques de l’Aliment, apprendront les outils redumentaires du monde entrepreneurial. Selon les organisateurs, l’objectif principal est de donner aux chercheurs la motivation, les différents outils et techniques susceptibles de renforcer leurs capacités en entrepreneuriat. Ainsi les rudiments acquis au terme de cet atelier, devraient permettre aux jeunes chercheurs en fin de travaux de recherche de passer de ’’ Demandeurs’’ à ’’ Promoteurs’’ d’emploi par la création d’entreprises basées sur les résultats pertinents de recherche présentant un fort potentiel de valorisation économique. ’’ À la fin de la formation, l’auditeur doit être animé de vision, la volonté d’entreprendre et de travailler à son propre compte afin de bénéficier pleinement de la valeur ajoutée de ses résultats de recherche’’ a indiqué Dr Sangaré Yaya, secrétaire exécutif du Pasres.

Au regard de l’intérêt particulier que représente le profil des bénéficiaires de la formation du jour, Dr Sangaré Yaya a souligné qu’inculquer la culture de l’entrepreneuriat et l’esprit d’entreprise aux doctorants inscrits en Sciences et Techniques des Aliments pourrait permettre à la Côte d’Ivoire de disposer, à l’avenir, de jeunes entrepreneurs capables de transformer nos matières premières agricoles sur place, par le biais d’une technologie et d’unités industrielles locales.
Quand on sait que la transformation des matières premières demeure, à ce jour, le chaînon manquant du développement harmonieux et équilibré du tissu économique et industriel de notre pays, l’on pourrait mesurer l’utilité de cette session de formation pour le développement du pays.
Représentant le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le professeur Kati Coulibaly Séraphin, directeur général de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologie a lors de son intervention exprimé la préoccupation majeure du gouvernement en matière de l’insertion professionnelle des diplômés de l’État ivoirien. Selon lui, l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire s’avère une préoccupation majeure du chef de l’État et son gouvernement. Ainsi, le chef du gouvernement a instruit le ministère de tutelle qui a entrepris des actions en vue d’une meilleure employabilité des jeunes diplômés de la Côte d’Ivoire.

A en croire, le professeur Kati Coulibaly, si les projets de recherche scientifique peuvent déboucher sur des applications novatrices ou des innovations technologiques susceptibles d’être exploitées comme des opportunités de création de richesses et d’emplois et par ricochet, des vecteurs importants de croissance économique ; cet atelier vient à point nommé car, il permettra d’inculquer aux doctorants l’esprit d’entreprise en mettant à leur disposition, les compétences techniques de base, les qualités et aptitudes requises pour l’auto-emploi, pour devenir des entrepreneurs performants.


C.K
Commentaires


Comment