Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pêche moderne: L’Union Européenne équipe la direction des pêches
Publié le vendredi 10 juin 2016  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par D. ASSOUMOU
Cérémonie de remise d`équipements au profit du bureau des inspecteurs du port de pêche d`Abidjan
Jeudi 09 juin 2016. Abidjan-Treichville-Port de pêche. Le ministre des ressources animales et halieutiques, Adjoumani Kouassi a procédé a la remise d`équipements au profit du bureau des inspecteurs du port de pêche d`Abidjan, en présence de la représentante de l`union européenne.
Comment




Le ministre des ressources animales et halieutiques, Adjoumani Kobenan a procédé, jeudi, à Abidjan, à la remise d’équipements au profit du bureau des inspecteurs des pêcheurs du port de pêche d’Abidjan.

C’est au cours d’une cérémonie organisée à la direction de l’aquaculture et des pêches, que le ministre a remis ces équipements composés d’une embarcation, semi rigide, de quatre véhicules auto, d’un ordinateur aquaproof, de jumelles, et de tenues vestimentaires dans le but de renforcer les capacités du bureau.

Le directeur de l’aquaculture et des pêches, M. bamba Koné a exprimé sa satisfaction quant à ce don de l’Union européenne qui règle une grande partie des problèmes de la direction.

Selon lui, les problèmes de financements sont un obstacle pour la réalisation de leur projet, plaidant ainsi pour le dégagement de son budget 2016.

Daniela Rofi, représentante de l’Union Européenne a indiqué quant à elle, que, le port d’Abidjan joue un rôle central dans la pêche au thon en Afrique de l’ouest, souhaitant que ces fonds de l’UE soit réellement disponibles pour la bonne et effective mise en œuvre de ce programme d’appui sectoriel.
« Le nombre d’emplois lié à l’industrie thonière à Abidjan est de 30000, on peut donc en déduire que celui lié à la flotte communautaire est d’environ 21000 personnes. L’impact UE sur les activités du port et l’emploi est donc significatif » a-t-elle souligné.

Pour sa part, le ministre des ressources animales et halieutiques a noté que cette dotation va permettre d’améliorer les capacités dans la lutte contre la pêche illicite et non-réglementée qui représente un fléau pour les États africains côtiers.

Il a également annoncé la dotation prochaine de la direction de l’aquaculture et des pêches d’un centre de surbrillance des pêches, équipés des technologies de dernière génération dans le domaine de la surveillance satellitaire des navires de pêche.

Notons que la cérémonie s’est soldée par une remise de matériel acquis dans le cadre du 2e volet du projet d’appui sectoriel de l’UE à la Côte d’Ivoire visant à un renforcement des capacités des services de contrôle pour une gestion durable et plus profitable de la ressource. Cet accord date de 1990.

DA
Commentaires


Comment