Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Violence à l’université : Une coalition de syndicats d’étudiants accuse la Fesci et annonce une marche
Publié le mercredi 15 juin 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Journée
© Ministères par DR
Journée mondiale sans tabac: L’université FHB accueille les célébrations officielles
Samedi 31 mai 2014. Abidjan. Le monde entier célèbre depuis 1988, le 31 mai de chaque année, la Journée Mondiale de la lutte contre le Tabac, sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Comment




La Coalition des Syndicats des étudiants pour la démocratisation de l’université, a pondu le lundi 13 juin un communiqué relatif à la situation sécuritaire qui prévaut sur les espaces universitaires du pays. Dans ce communiqué, la Coalition dénonce les agissements de la Fesci et annonce une marche pour le 21 juin 2016.
Selon la missive, depuis la réouverture des universités, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) sème la terreur sur les campus universitaires. « Un étudiant tué, des centaines d’étudiants membres d’autres syndicats chassés de l’université Fhb, les autres syndicats interdits d’activités sur le campus, les commerçants de l’université sommés de payer des taxes, aucun affichage possible sans l’accord des responsables de la Fesci, deux bâtiments inhabités, jusque-là, ont été occupés entièrement par les badauds de la Fesci. Ce sont les bâtiments H3 et H4, des armes blanches circulent sur l’espace universitaire, les étudiants sont menacés et violentés, les délégués menacés et l’un d’entre eux piqué au compas », indique le communiqué, révélant ainsi le triste bilan de ces heurts sur les espaces universitaires publiques du pays, deux ans après leur ouverture. De l’avis des membres de cette coalition, la ‘’Fesci-milice’’ est en train de reprendre vie sous le regard complice des autorités qui pourtant en ont bel et bien connaissance. A en croire ces derniers, «la police universitaire présente sur le campus, en violation des franchises universitaires, regarde le spectacle sans dire mot. D’ailleurs, il leur a été demandé par leurs supérieurs de ne pas se mêler de bagarre entre étudiant », poursuit la note.

« La coalition décide d’une série d’action dont une marche pour ce 21 juin 2016 ».
Outre ces observations, la Coalition des Syndicats des étudiants pour la démocratisation de l’université, a décidé d’une série d’actions dont une marche pour ce 21 juin 2016. Cette marche a pour objectif d’interpeller les autorités ministérielles et universitaires sur : « la fin de l’impunité sur les campus. Notamment la fin de l’impunité dont jouit la Fesci, la fin des violences et des violations des droits de l’homme sur l’espace universitaire, la non fermeture des universités pour cause de jeu de la francophonie (…) il appartient à l’autorité de rétablir l’ordre et non aux étudiants eux même ». Car selon eux, si cela est de l’intérêt de certain politique que les étudiants s’affrontent, la coalition a compris que les étudiants ont besoin d’être unis pour revendiquer une école nouvelle où il fait bon vivre et étudier
La Coalition des syndicats des étudiants pour la démocratisation de l’université est composée de trois associations que sont l’Association générale des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire (Ageeci), la Coalition des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire (Ceeci) et la Fédération des étudiants pour le renouveau (Feder).

MB
Commentaires


Comment