Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Agriculture : Abidjan abrite un Atelier de lancement de la première plateforme électronique sur les semences
Publié le jeudi 16 juin 2016  |  Abidjan.net
Intégration
© Abidjan.net par Atapointe
Intégration des Nouvelles technologie dans l`agriculture: la première plateforme sur les semences lancée
Abidjan le 16 Juin 2016. Cérémonie de lancement de la première plateforme électronique sur les semences en Côte d`Ivoire.
Comment




A l’initiative du Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement agricoles (CORAF/WECARD), bras technique de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en matière de recherche et de développement agricoles a lancé ce jeudi un Atelier sur la première plateforme électronique sur les semences, en Afrique de l’Ouest.

Grâce à cette plateforme, il sera désormais possible de diffuser l’ensemble des données de prévision de la production de semences. De diffuser les données réelles sur les productions effectives et faire une analyse politique et économique de la situation des semences, au niveau national et sous-régional.

Ce point d’entrée unique est désormais accessible aux producteurs, distributeurs agréés, acquéreurs de semences, différents acteurs de l’industrie semencière des différents pays, depuis l’adresse www.waxis.net. Les utilisateurs de cette plateforme peuvent accéder directement à toutes les informations relatives aux bonnes pratiques en matière de semences, au réseau de producteurs agréé, aux législations et réglementations, droits sur la production, le processus de validation et de reconnaissance des compétences.

« Le lancement de la plateforme waxi.net apporte une vraie valeur ajoutée et offre aux acteurs de la chaîne de valeur des semences une simplification dans la mise en réseau, l’exécution de leurs activités, la réglementation semencière et la gestion des connaissances dans ce secteur », a expliqué Yacouba Diallo, Spécialiste Agrobusiness et Marketing à CORAF/WECARD.

Le Directeur général de la production et de la Sécurité alimentaire, Bredoumi a indiqué que la plateforme vient pour réduire, voire combler le déficit d’informations entre les différents acteurs de la chaîne de valeurs semencières et contribuer à créer une communauté nationale ou régionale de pratiques sur les semences et booster le commerce des semences en Afrique de l’Ouest et au-dela.

Des acteurs intervenant dans le secteur et en provenances de plusieurs pays du continent prennent part à cet Atelier.

Elisée B.
Commentaires


Comment