Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bamba Moriféré à propos de la révision constitutionnelle : "Il faut éviter à la Côte d’Ivoire ce que nous avons vécu dans un passé récent" pour l’élaboration d’une nouvelle constitution comme celle du 1er Aout 2000
Publié le lundi 20 juin 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




A ce titre, Bamba Moriféré a interpelé, le gouvernement, la société civile et les hommes politiques à aller vers la révision constitutionnelle, tout en soutenant qu’ « Il faut éviter à la Côte d’Ivoire ce que nous avons vécu dans un passé récent. Dont les conséquences peuvent être imprévisibles (…) Nous sommes un parti qui est opposé à toutes formes de belligérance en Côte d’Ivoire. Nous militons pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire ». Outre son analyse sur la situation socio-politique, Bamba Moriféré s’est adressé aux 627 femmes qui ont bénéficié des largesses de la mairie de Yakassé Attobrou, en ces termes : « Cette fête est pour vous magnifier. Vous représentez beaucoup dans notre jeune nation. Je suis très heureux d’être ici avec vous. Car cette localité a participé dans les premières heures de la lutte pour la démocratie en Côte d’Ivoire ».
Pour sa part, le maire de Yakassé-Attobrou, Yapo François a donné les raisons de la célébration tardive de la fête des mères dans sa localité. « C’est une tradition pour nous de célébrer les femmes. Cela devait se faire le 29 mai malheureusement compte tenu d’un souci de temps, nous avons préféré mettre cela au 18 juin. La femme c’est la mère c’est elle qui est le double de l’homme. Elle est partout. Elle est tout pour l’homme », a-t-il dit. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence des chefs coutumiers et préfectorale de la localité.

MB
Commentaires


Comment