Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Formation en entreprenariat : Plusieurs doctorants de l’Université de Cocody familiarisés avec le concept
Publié le jeudi 30 juin 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Auto-Emploi
© Abidjan.net par Cyprien K.
Auto-Emploi : Le Pasres instruit 20 doctorants sur l’entrepreneuriat
Mercredi 29 juin 2016. Abidjan. Ecole normale supérieure (ENS) d’Abidjan-Cocody. Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) a lancé, un programme de formation de vingt étudiants en thèse de doctorat à entrepreneuriat dans le cadre de la réduction de la pauvreté à travers le financement de projets de recherche de haute qualité susceptibles d’avoir un impact bénéfique sur le développement durable du pays par la création d’entreprises innovatrices.
Comment




Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a ouvert le mercredi 29 juin 2016 à l’Ecole normale supérieure (ENS) de l’Université de Cocody, et ce jusqu’au vendredi 1er juillet 2016 une session de formation en entreprenariat à l’intention d’une vingtaine de doctorants de l’UFR des Sciences des Structures de la Matière et de Technologie. Dr Sangaré Yaya, Secrétaire exécutif du Pasres, a indiqué lors de l’ouverture dudit atelier, que dans les pays sous-développés comme la Côte d’Ivoire, le monde de la recherche est éloigné du monde économique et industriel. Selon lui, la contribution des chercheurs à la création d’entreprise et à la production de la richesse nationale est quantitativement marginale, alors que la recherche et l’innovation devraient être les principaux leviers de la croissance économique. « Les travaux de recherche peuvent déboucher sur des applications novatrices. 1026 entreprises et plus de 7000 emplois ont été créés en France entre 1999 et 2015 par leurs chercheurs dans des domaines variés tels que les TIC, la Biologie, la Chimie, la Santé et l’Environnement », a dit Dr Sangaré. Il a conclu pour dire que ces exemples réussis de création d’entreprises par des chercheurs étrangers doivent inspirer les chercheurs de nos universités.
Quant au professeur Kati-Coulibaly Séraphin, DG de la Recherche scientifique, il a affirmé que la valorisation économique de nos pays passe nécessairement par un vaste programme de promotion de l’entreprenariat en milieu universitaire afin de donner aux jeunes chercheurs des institutions de recherche et d’enseignement supérieur, les moyens d’exploiter les progrès de la science et de l’innovation par la création et la gestion efficace d’entreprises.

OG
Commentaires


Comment