Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

La TICAD VI : La conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique se tiendra pour la première fois en Afrique
Publié le jeudi 30 juin 2016  |  Abidjan.net
La
© Abidjan.net par Florence Bayala
La TICAD VI : La conférence internationale de Tokyo sur le développement de l`Afrique se tiendra pour la première fois en Afrique
Comment




La conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) a été lancée par le gouvernement du Japon pour promouvoir le développement de l'Afrique, la paix et la sécurité, à travers le renforcement des relations en matière de coopération multilatérale et de partenariat, en particulier avec les pays africains. En favorisant un dialogue politique de haut niveau, la conférence de Tokyo est devenue une plateforme mondiale majeure grâce à laquelle les nations asiatiques et africaines ainsi que les partenaires internationaux peuvent collaborer à la promotion du développement de l’Afrique. La sixième édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain (TICAD VI) se tiendra les 27 et 28 août 2016 à Nairobi, au Kenya,. Ce sera la première fois que l'évènement aura lieu en Afrique. Les conférences précédentes ont tous eu lieu au Japon. Plus de 100 entreprises japonaise et 6000 mille personnes sont attendues à ce forum. L'intervalle de la tenue de cette conférence a été réduite de tous les 5 ans à 3 ans. Selon le directeur général, département Afrique de l’agence japonaise de coopération internationale, monsieur Hideo Eguchi, vingt ans après l’organisation de la TICAD 1 qui a eu lieu en 1993, l’Afrique a enregistré une croissance annuelle de 5% voire plus et ses potentialités suscitent de plus en plus l’intérêt des pays développés et des pays émergents. Afin de rendre durable le développement de l’Afrique, la JICA (l’agence japonaise de coopération internationale) en collaboration avec ces partenaires locaux et internationales, met en œuvre de nouveaux projets, basés sur l’engagement fait par le gouvernement japonais par la TICAD V : à savoir, appuyer la croissance africaine avec environ 32 milliards de dollars de moyens publics et privé, incluant environ 14 milliards de dollars de l’aide publique au développement sur 5 ans (2013-2017.

Florence Bayala
Commentaires


Comment