Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire / Le stress, une source d’insécurité et de maladies professionnelles à prévenir
Publié le vendredi 1 juillet 2016  |  AIP
Une
© AIP par DR
Une vue de la rencontre des acteurs du monde du travail initiée par la CNPS
Comment




Bouaké - Des acteurs du monde professionnel de différentes régions du pays ont recommandé, jeudi, à Bouaké, au terme de deux jours d’échange, la mise en œuvre d’actions de proximité pour la prévention et la gestion du stress qui constitue une source d’insécurité et de maladies professionnelles dans les entreprises.

Réunie dans le cadre de la célébration de la 20e journée africaine de la prévention des risques professionnels et de la 14e journée mondiale de la santé et la sécurité au travail, des employeurs et travailleurs du secteur privé et public de différentes régions ont adopté cette recommandation après avoir planché sur le thème: «Le stress au travail: un défi collectif».

Le professeur Yébouet Kouamé, directeur de la prévention et de la promotion de la santé et la sécurité au travail de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), exposant sur ce thème, a indiqué que le stress au travail en tant que phénomène psychologique peut avoir des conséquences sur la santé physique et mentale du travailleur et être à l’origine d’accident de travail.

Se justifiant, il a signifié que l’individu qui demeure en permanence dans le stress peut avoir des problèmes de troubles vasculaires, d’infarctus du myocarde, l’hypertension et connaître une dépression, des troubles de mémoire et des oublis. Cela aura pour conséquence de l’amener à mal assumer ses responsabilités. S’il est soumis à des oublis sur des machines dangereuses, il peut être victime d’un accident de travail, a-t-il expliqué.

La 14e journée mondiale de la santé et la sécurité au travail a été célébrée pour attirer l’attention des acteurs du monde du travail sur la nécessité de la prise de mesures pour la prévention et la gestion de ce phénomène.


nbf/kam
Commentaires


Comment